Différences entre versions de « Photographie/Thèmes/Le sport »

Malgré cela, ceux qui ne possèdent pas un matériel dernier cri peuvent tout de même réaliser d'excellentes photographies, à condition d'en connaître les limites et de posséder un minimum d'expérience.
 
En sport, les mouvements sont très rapides et il faut généralement utiliser des temps de pose très brefs, typiquement de l'ordre de 1/1. 000 s. L'usage d'objectifs très lumineux est vivement recommandé, d'une part pour profiter au maximum de la lumière ambiante et d'autre part pour obtenir une faible [[profondeur de champ]], de façon que les sujets principaux se détachent sur des fonds très flous. Il faudra souvent utiliser des sensibilités élevées, 400 ISO peut être considéré comme un minimum dans de nombreuses situations.
 
Un petit magnétophone, ou plus simplement un carnet et un crayon, seront souvent utiles pour prendre des notes.
 
Les gros téléobjectifs très lumineux sont aussi, par la force des choses, très lourds. L'usage d'un [[monopode]] peut donc être recommandé, mais celui-ci ralentit tout de même considérablement les mouvements et la mise en action du photographe. Pour les photographes peu musclés, ou dont les vertèbres sont fragiles, ou encore en l'absence de stabilisation, le monopode est quasi indispensable. Le [[trépied]] donne évidemment une meilleure stabilité mais se révèle souvent peu pratique en photographie sportive.
 
 
== Les réglages de l'appareil ==