« MySQL/Réplication » : différence entre les versions

168 octets supprimés ,  il y a 9 ans
</source>
Cela va créer un fichier <code>master.info</code>, typiquement dans <code>/var/lib/mysql/master.info</code> ; contenant la configuration et le statut.
 
{{remarque|Si la réplication tombe en panne par la suite, il est possible de la réparer en le relançant :
<source lang=sql>
START STOP;
START SLAVE;
</source>
}}
 
=== Vérifier la réplication ===