Différences entre les versions de « Photographie/Personnalités/S/Eugene Smith »

→‎Biographie : wikification
m (Typo.)
(→‎Biographie : wikification)
En 1957 il quitte sa famille et s’installe seul dans un loft de la Sixième avenue à New York où il commence un travail de longue haleine sur des images de rue prises depuis sa fenêtre et des photos de musiciens lors de jam sessions ou de séances d’enregistrement. Il enseigne à la New School for Social Research, et quitte Magnum en 1958.
 
En 1961-62 il fait un reportage de 2deux ans sur la firme [[Hitachi]] au Japon et en 1971 il s’installe avec sa seconde épouse Eileen Mioko, également photographe, à [[Minamata]], une petite ville du Japon, afin de suivre les effets de la pollution industrielle. Il y passe 4quatre ans dans le dénuement le plus complet. Victime de violences de la part d’employés de la firme Chisso, responsable de la pollution, il perd presque la vue et doit être rapatrié d’urgence aux EtatsÉtats-Unis. La publication de 11 photos dans Life puis d’un livre sur le sujet aura un retentissement mondial. C'est au cours de ce reportage qu'il a pris la très célèbre photographie ''Le Bain de Tomoko'', devenue une icône de la photographie. En [[1975]], il était présent à [[Arles]], pour montrer en avant-première, lors d'une soirée pleine d'émotion, aux [[Rencontres d'Arles|Rencontres internationales de la photographie]] d'[[Arles]], le résultat de ce travail réalisé avec sa femme pour documenter les conséquences sur la population de la [[pollution]] au [[mercure (chimie)|mercure]] de la baie de [[Minamata]], au [[Japon]], par les rejets en mer d'une usine chimique.
 
On peut dire que sa volonté d’implication personnelle dans les sujets de ses reportages a révolutionné cette nouvelle forme de photojournalisme, pour l’époque, appelée « essai photographique ». Insistant sur la responsabilité sociale du photographe, il a développé tout au long de sa carrière une éthique à laquelle il s’est tenu sans dévier et est devenu un modèle pour beaucoup de reporters qui l’ont suivi.
 
En [[1976]], il dépose ses archives ({{Unité|11|tonnes}} !) à l’Universitél'[[université d’Arizonad'Arizona]], à [[Tucson]], où il enseigne. Il meurt d’un infarctus en [[1978]], avec {{Unité|18|$}} sur son compte en banque...
 
UnLe [[prix deW. laEugene PhotographieSmith]], humanisteun prix de [[photojournalisme]], doté de {{Unité|30.000|$}} portant son nom est décerné annuellement depuis [[1980 en photographie|1980]] par l’Internationall'[[Centre international de la photographie|International Center forof Photography]] de [[New York]]. Il est destiné à aider et encourager les photographes travaillant indépendamment des courants de la mode et des impératifs économiques de l’édition pour rendre compte des aspects importants du monde actuel.
 
=== Publications dans ''Life Magazine'' ===
5

modifications