« Photographie/Personnalités/S/Jean-Louis Swiners » : différence entre les versions

Pas de références + style
m (+ collections)
(Pas de références + style)
 
== Le photographe ==
Après des études secondaires au [[Lycée Saint-Louis]], Swiners fait partie à partir de [[1957]], Swiners fait partie de l'équipe des « photographes principaux » (au même titre que [[Édouard Boubat]] et [[Jean-Philippe Charbonnier]]) des mensuels ''[[Réalités (France)|Réalités]]'', ''Réalités in America'' (New York), ''Entreprise'' et ''Connaissance des Arts''. {{Refnec|Photographe atypique et polyvalent, il est capable de passer du reportage de guerre aux portraits, aux photographies de tableaux ou à la [[macrophotographie]]}}.
 
En [[1964]], il abandonne la prise de vues et reprend ses études interrompues par la [[guerre d'Algérie]]. Il étudie au [[CELSA]] et l'[[École des hautes études en sciences sociales|EHESS]] de 1965 à 1980 sous la direction de [[Roland Barthes]] puis d'[[Algirdas Julien Greimas]]. Durant cette période il demeure fortement ancré dans le milieu du journalisme et de la photographie : il est journaliste à ''[[Planète (revue)|Planète]]'' (1966-1968), rédacteur en chef de ''[[Terre d'Images]]'' puis directeur commercial (1967-1974) du mensuel ''[[Photo (magazine)|Photo]]'', fondé par [[Roger Thérond]] en 1967, au sein du groupe de presse de [[Daniel Filipacchi]].
1

modification