Différences entre versions de « Photographie/Personnalités/K/William Klein »

m
m (un Hongrois, mais un immigré hongrois)
[[Fellini]] l'invite pour devenir assistant sur le film "les Nuits de Cabiria". Le film est retardé et Klein en revient avec son album de photos ''Rome+Klein'' en 1958, puis Moscou et Tokyo qui furent des succès publiques et d'édition. Il fera "Paris+Klein" dans les années 2000.
 
Il tourne plusieurs émissions pour l'émission ''Cinq Colonnes à la une'', notamment ''Les Français et la politique'' qui sera censurée. En 1966, William kleinil réalise un film qui estaura considéréinitialement commepeu l'unede dessuccès grandesmais oeuvresdeviendra aubientôt cinémaune :oeuvre culte, ''[[Qui êtes-vous, Polly MagooMaggoo ?]]''
 
Pour ses photos de mode, il a réellement révolutionné le genre : ses mannequins n'ont pas les mains sur les hanches et leurs pieds ne prennent plus la position de danseuse classique et sont le plus souvent dans la rue. Un parfum de scandale entoure son œuvre. il amène de la modernité au milieu de la mode.
William Klein est représenté par les galeries [http://galerielereverbere.com Le Réverbère] à Lyon et Polka et Laurent Strouk à Paris.
 
En 2011, la [[Maison européenne de la photographie]] revient sur le voyage de Klein à Rome entre 1956 et 1960<ref>[http://lintermede.com/exposition-william-klein-roma-maison-europeenne-photographie-mep-paris.php Vacances romaines, Clara Pailharey, le 22/12/2011], Présentation de l'exposition Roma+Klein à la MEP, à lire sur [http://www.lintermede.com L'Intermède]</ref>. Dès 1959, Klein publie un recueil de ses photographies faites dans la capitale italienne, recueil à partir duquel la MEP organisera l'exposition ''Roma + Klein'' réunissant une centaine de tirages grand format.
 
== Prix et récompenses ==
0

modification