Différences entre les versions de « Préparation au certificat d'opérateur du service amateur/Courants alternatifs et continus »

aucun résumé de modification
== Résistance en régime sinusoïdal ==
 
La loi d'Ohm nous avait permis d'introduire la notion de résistance. Cependant, cette loi ne s'applique pas aux composants soumis à une tension alternative : plutôt que de parler de résistance, on parle dans ces situations d'''impédance'', qui est une généralisation de la loi d'Ohm. L'impédance se note généralement <math>Z</math> ; la loi d'Ohm généralisée s'écrit <math>U=Z\cdot I</math><ref>On n'a fait que remplacer <math>R</math> par <math>Z</math>, vous voyez que ce n'est pas difficile !</ref>. On définit alors l'admittance (notée <math>Y</math>) comme l'inverse de l'impédance, c'est-à-dire <math>Y=\frac{1}{Z}</math>. PlusL'impédance tards'exprime, noustout comme la résistance, en Ohms (symbole <math>\Omega</math>). Nous verrons queplus l'impédancetard comment la calculer ; elle dépend de lachaque fréquencefamille dude signaldipôles traversantmais leégalement des caractéristiques du dipôle considéré.
 
Dans le cas du composant résistance, son impédance est aussi sa résistance <math>R</math>.