« Électrocinétique » : différence entre les versions

1 843 octets ajoutés ,  il y a 16 ans
 
La relation (I-6) peut alors s’écrire : <math> G_{eq} = G_1 + G_2 \,</math>
 
===Aspect microscopique, résistivité===
 
==Condensateurs==
===Équation caractéristique===
Pour un condensateur on a :
:<math> q = C \cdot u \,</math>, d'où <math> \frac{dq}{dt} = C \cdot \frac{du}{dt} \,</math> (I-9)
:<math> i = C \frac{du}{dt} \,</math> (I-10)
 
L'équation (I-10) implique que la tension aux bornes du condensateur ne peut pas subir de discontinuité, cela correspondrait en effet à un courant d'intensité infinie, donc à une puissance infinie.
 
===Puissance consommée.===
L'équation (I-10) conduit à :
: <math> p= u \cdot i = C \cdot u \cdot \frac{du}{dt} \,</math>
En utilisant la relation mathématique suivante :
:<math> \frac{du^2}{dt} = u \cdot \frac{du}{dt} +\frac{du}{dt} \cdot u = 2u \cdot \frac{du}{dt} \,</math> (I-11)
 
on obtient la relation :
:<math> P =\frac{1}{2} \cdot C \cdot \frac{du^2}{dt} \,</math> (I-12)
 
La puissance instantanée consommée par un condensateur est liée à la variation du carré de la tension à ses bornes : si celui ci augmente, le condensateur consomme de la puissance. Mais si le carré de la tension à ses bornes diminue alors le condensateur fourni de la puissance au reste du circuit.
 
L'énergie échangée entre 2 instants <math>t_i\,</math> et <math>t_f\,</math> vaut :
:<math> W =\frac{1}{2} \cdot C \cdot(u^2_{Cf}-u^2_{Ci}) \,</math> (I-13)
 
===Précaution d'emploi.===
Il ne faut pas dépasser en valeur instantanée la valeur maximale de la tension prescrite par le constructeur. En cas de dépassement, même très bref, on risque de provoquer un claquage entraînant la destruction du composant.
D'autre part les condensateurs électrochimiques sont polarisés : une tension inverse à leurs bornes provoque un dégagement gazeux qui peut conduire à une explosion.
 
 
===Lois d'association===
*En parallèle : (I-14)
*En série: (I-15)
 
==Inductances==
 
15

modifications