Différences entre les versions de « L'économie de la téléphonie/Abonnement téléphonique »

cas de la France
imported>Mudares
m (Liens vers "triple-play")
(cas de la France)
L' '''abonnement téléphonique''' est un abonnement qui permet d'avoir une ligne téléphonique à soi, c’est-à-dire d'avoir un numéro de téléphone auquel on peut être joint à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit.
 
En France, à un moment, la location du téléphone était également comprise dans l'abonnement. Puis elle a été facturée en supplément.
Par ailleurs, auparavant, les prix pouvaient simplement être calculés/estimé à l'avance par l'appelant en fonction de la destination appelée.
Avec l'ouverture à la concurrence, le prix peut dépendre de tout un tas de facteurs, dont l'opérateur choisi par le destinataire, qui n'est pas a priori connu de l'appelant.
 
En France, en 2006, avec le [[dégroupage total]], le [[Triple Play]] et l'[[ADSL nu]], l'abonnement téléphonique n'est plus nécessaire.
 
== Coût abonnement téléphonique ==
 
- Source : Commission européenne, Tarifica
==Abonnement téléphonique en France==
 
La facturation de l'entretien des lignes fixes de fin de réseau reste un [[monopole]] attribué à [[France Télécom]]. L'opérateur historique profite de cet avantage concurrentiel pour maintenir un abonnement téléphonique à un coût élevé pour l'usager. Ainsi le prix de l'abonnement téléphonique a doublé en 10 ans, passant à 16 euro le {{1er juillet}} [[2007]]. Les opérateurs alternatifs peuvent proposer à leur clients de prendre en charge le coût de la [[boucle locale]], moyennant un prix de gros de 9 euro que l'opérateur paye chaque mois à France Telecom. Ils intègrent ce coût dans leurs offres liées au [[dégroupage total]], le [[Triple Play]] et l'[[ADSL nu]], rendant l'abonnement téléphonique à l"opérateur historique caduque.
== Voir aussi ==
* [[Triple play]]
0

modification