« Climat et écocitoyens/Concours de familles à énergie positive » : différence entre les versions

Aucun résumé des modifications
==Présentation et analyse de certains cas==
 
''Cas===Le cas de DIJON''===
 
====Période du concours, organisation et objectif====
 
Le concours familles à énergie positive au sein de DIJON s'est tenu du 25 novembre 2011 au 12 mai 2012. Il a été organisé par la ville de Dijon, l'association Prioritaire et Bourgognes Energie Renouvelables. Son objectif consiste, selon le dossier publié online (http://dijon-ecolo.blogspot.fr/2012/06/concours-famille-energie-positive-ber.html [archive] [archive]) à économiser le plus possible d'énergie. Cette dernière concerne le chauffage, l'eau chaude et l'électricité.
 
====Composition des équipes====
 
Il est composé de familles dijonnaises regroupées en 7 équipes. Les résultats obtenus ne concernent que 42 familles car certaines n'ont pu être prises en compte pour diverses raisons : (1) déménagement durant la période du concours ; (2) absence de factures sur l'année précédente permettant d'avoir un historique de consommations ; (3) arrêt d'une famille pour cause de déplacements trop répétés à l'étranger ne permettant pas d'obtenir des relevés réels ; (4) absence totale de relevés durant la période pour d'autres familles. Notons que ces familles ont tout de même participé à titre informatif. Nous pouvons conclure que cent douze personnes ont donc concouru, soit une moyenne de 2,7 personnes par foyer avec une surface d'habitation moyenne de 90 m².
 
====Les résultats réalisés====
 
La moyenne des économies d’énergies par famille a été de - 17,3 % soit environ 2 016 kwH par famille, soit 120 euros en moyenne par foyer (le prix d’un kwH est égale à 6 cts). Ce résultat comprend à la fois électricité et gaz. La moyenne de CO2 évité a été de - 17,3 % également par famille.
Au total, pour l’ensemble des familles dijonnaises participantes, pendant la durée du concours, entre 133 060 KwH et 134 711 kwH ont été économisés (et entre 22 668 et 23 183 kilos d’émissions de CO2 évités).
 
====Signification et importance des résultats réalisés====
 
Le résultat obtenu par le concours Familles à énergie positive au sein de DIJON représente : - la consommation annuelle, chauffage + électricité de 7 familles avec 2 enfants - ou 15 années d’aspirateur passé en continu (un aspirateur de 1 000 watts) ou un micro ondes de 1 000 watts qui chauffe sans s’arrêter pendant 15 ans - ou une ampoule incandescente de 100 watts qui reste allumée pendant 150 ans - ou une ampoule à basse consommation d’énergie de 10 watts qui reste allumée pendant 1 500 ans - ou la consommation de 13 000 litres de fuel - ou l’équivalent en kms pour une automobile à 112 219 kms soit 2,5 fois le tour de la terre
 
====Résultats réalisés : le pari en termes de réduction de consommation d’énergie est atteint====
 
Le tableau ci-dessous montre la répartition des taux d’économies réalisées par équipe et selon leur niveau. D’une manière générale, toutes les équipes formées ont atteint les 8 % d’économies d’énergie.
Noms des équipes Taux d’économies réalisées Niveau ÉCO-GRZ 38% 1ère ÉLEKTRON CONNEXION 20% 2ème ARRÊTONS LE GASPILLAGE 19% 3ème MÉDIATERRE 17% 4ème LES ÉCOLOGIENS 16% 5ème LES ÉCONOMISEURS 10% 6ème LA SOURCE 8% 7ème
 
====Analyse comparative des résultats réalisés au niveau national : Dijon réalise une performance remarquable par rapport aux autres villes====
 
Au niveau national, sur l’ensemble du territoire français, 2 614 foyers se sont inscrits aux concours organisés. Cependant, 2 065 foyers ont participé activement, soit 5 549 personnes. Le résultat national en termes d’économies d’énergie représente au total 5 835 677 kwH, soit 618 720 kilos de CO2. Notons que la moyenne des économies d’énergies a été de - 16,1 % et pour les émissions de CO2 de - 17,2 %. L’analyse comparative de ces résultats nationaux avec ceux de DIJON montre clairement la belle performance de la ville de Dijon. En effet, parmi les dix meilleurs résultats réalisés au niveau national en pourcentage d’économies d’énergies, la capitale bourguignonne arrive en tête, avec l’équipe ÉCO-GRZ et son - 38%. De plus, elle se classe à la quatrième place, avec la même équipe, si nous prenons en considération les dix meilleurs résultats réalisés en pourcentage de CO2 Force est de conclure que Dijon respecte son engagement sur les enjeux énergie-climat et réalise de très bons résultats par rapport aux autres villes en France. Il s’avère que bon nombre des familles étaient sensibilisées aux économies d’énergies avant le concours.
 
''''Cas de la Loire'' : Objectif dépassé en 2011-2012''
 
 
Période du concours, organisation et objectif
''''Cas===Le cas de la Loire'' : Objectif dépassé en 2011-2012''===
 
====Période du concours, organisation et objectif====
 
Ce concours a été réalisé pendant cinq mois durant la période 2011-2012. Le défi, piloté par l’association HELIOSE dans la Loire, avait pour objectif d’amener les foyers inscrits à réaliser au moins 8% d’économies d’énergie par rapport à l’hiver précédant.
 
====Composition des équipes====
 
Selon le dossier de presse publié online (http://www.heliose42.org/IMG/pdf/1-2_Dossier_Presse_FAEP_2.pdf [archive] [archive]), trois cent familles sont inscrites dans la Loire. Nous notons que 1 341 familles sont inscrites en Rhône-Alpes, et parmi elles, 300 familles sont ligériennes.
 
====Les résultats réalisés====
 
D’après le dossier en question, il s’avère que les résultats réalisés dans la Loire son plus que satisfaisants. En effet, ils se situent à l’ordre de 12 % d’économies en moyenne et représentent 434 000 kWh économisés dans la Loire. Ils représentent 200 euros économisés en moyenne par foyer.
 
====Signification et importance des résultats réalisés====
 
Les 434 000 kWh économisés dans la Loire représentent 50 ans d’aspirateurs. Les 95 000 kg de CO2 évités représentent : (1) environ 470 000 km parcourus avec une petite voiture ; (2) 427 aller-retours St Etienne/Paris ; (3) ou encore 11 fois le tour de la terre. Il convient de noter que les 12 % d’économies réalisées en moyenne dans la Loire montrent tout l’intérêt de travailler sur la sobriété (gestes simples) pour atteindre les objectifs fixés en matière d’environnement.
 
====Résultats réalisés : le pari en termes de réduction de consommation d’énergie est plus que satisfaisant====
 
Noms des équipes Taux d’économies réalisées Niveau Equipe du Parc -26,67% 1ère Unieux - Quartier Raboin - 23,90 % 2ème Roanne - La Feuillade - 20 % 3ème Equipe Côte Roannaise - 19,81 % 4ème Quartier Saint Just - 19,61 % 5ème La Talaudière - Equipe 2 - 18,86 % 6ème St Etienne - Equipe ACARS - 18,86 % 7ème St Chamond - Equipe - 17,78 % 8ème La Talaudière - La Buiss - 17,67 % 9ème Centre Social du Coteau - 17,62 % 10ème La Talaudière - Equipe 1 - 15,29 % 11ème St Etienne - Equipe 1 - 14,75 % 12 ème Les EssenSIEL - 13,38 % 13 ème Mably - Les Parents du Mardi - 12,25 % 14 ème Quartier Saint Rambert - 12,25 % 15 ème Equipe LATERE - 11,76 % 16 ème Equipe HELIOSE - 11,45 % 17 ème Firminy - Centres sociaux - 8,19 % 18 ème Riorges - Atlantica - 6,79 % 19 ème
 
====Analyse des résultats====
 
La Loire réalise un des résultats plu que satisfaisants. Mais, comme nous pouvons remarquer ils se diffèrent d’une équipe à une autre.