Différences entre les versions de « Cynologie/Ankylostome »

wikification
m (typo)
(wikification)
{{à sourcer|date=juin 2007 }}
 
{{Taxobox début | animal | ''Ancylostoma duodenale'' | Ancylostoma duodenale boca.jpg |''Ancylostoma duodenale'' }}
{{Taxobox | embranchement | Nematoda }}
Le cycle évolutif est à un seul hôte, l'homme, mais avec stade de vie obligatoire, avec stade libre et migration. Arrivés dans un milieu favorable (terre humide) avec la selle qui les contient, les oeufs terminent leur évolution et laissent sortir une larve qui, après deux mues, devient la larve strongyloïde enkystée infectieuse. Fuyant la terre, cette larve grimpe sur les herbes humides, jusqu'à {{Unité|30|cm}}, ou sur les parois mouillées des mines et tunnels, jusqu'à {{Unité|90|cm}} ou {{unité|1|m}}, et y attend le passage de son hôte définitif, l'homme. Dès qu'une peau humaine, jambe ou main en général, arrive à son contact, elle s'y fixe, la traverse et, par voie sanguine ou lymphatique, gagne le cœur droit et le poumon ; passant dans un [[alvéole]], elle remonte les voies aériennes, atteint le carrefour aéro-digestif, est déglutie, descend jusqu'au duodénum où elle se fixe à la muqueuse et devient adulte. Entre la pénétration transcutanée et la première ponte de la femelle, 5 à 6 semaines s'écoulent.
 
Il faut savoir que certaines conditions sont nécessaires à l'obtention du cycle libre : apport d'oeufs par défécation au grand air (et emploi d'engrais humain); terre humide, riche, chaude et ombragée, celle des bourbiers des sous-bois tropicaux, celle des galeries de mines, chantiers de tunnel, briqueteries, [[solfatareSolfatare (fumerolle)|solfatares]]s ou rizières. Ainsi s'explique la distribution géographique : énormes foyers endémiques des régions tropicales et subtropicales, foyers localisés ou sporadiques des climats tempérés.
 
== Clinique ==
0

modification