Différences entre les versions de « Photographie/Appareils/Montures d'objectifs »

m
Page liée à une redirection
m (Page liée à une redirection)
m (Page liée à une redirection)
== Les problèmes de compatibilité entre les appareils et les objectifs ==
 
Quels objectifs peut recevoir votre appareil ? Telle était la question que se posaient très souvent les acheteurs dans les années 1960-70, où fleurissaient les marques et les systèmes. À l'époque, l'acheteur potentiel d'un appareil reflex n'avait que l'embarras du choix : [[Photographie/Fabricants/Pignons|Alpa]], [[Photographie/Fabricants/Balda|Balda]], [[Photographie/Fabricants/Braun|Braun]], [[Canon]], [[Contax]], [[Cosina]], [[Chinon]], [[Edixa]], [[Exakta]], [[Foca]], [[Fujifilm|Fuji]], [[Kodak]], [[Konica]], [[Kowa]], [[Leica]], [[Mamiya]], [[Minolta]], [[Miranda]], [[Nikon]], [[Olympus]], [[Pentacon]], [[Pentax]], [[Petri]], [[Ricoh]], [[Rollei]], [[Sigma]], [[Topcon]], [[Vivitar]], [[Voigtländer]], [[Yashica]], [[Zeiss Ikon]], [[Zenit]], pour ne citer que celles dont on pouvait trouver les produits en France, soit tout de même une bonne trentaine. Outre que les fabricants de boîtiers proposaient tous une gamme d'objectifs signés de leur nom ou du nom d'autres sociétés, on comptait aussi un certain nombre d'opticiens indépendants et le nombre de combinaisons possibles était évidemment extrêmement élevé.
 
Aujourd'hui, la plupart de ces marques ont disparu du monde de la photographie ou renoncé à certaines de leurs productions. Même si le club désormais très restreint des fabricants d'appareils reflex compte quelques nouveaux membres comme [[Samsung]] ou [[Sony]], les choses apparaissent un peu plus simples, d'autant que la plupart des grands fabricants ont opté pour des systèmes dits « propriétaires » excluant en pratique la compatibilité avec d'autres marques. Il faut cependant noter que que d'autres problèmes sont apparus dans les gammes de produits des marques elles-même : les nouvelles générations d'objectifs ne sont pas forcément entièrement compatibles avec les générations précédentes de boîtiers, en raison d'une part de la présence de nouvelles commandes et d'autre part, d'une couverture d'image différente selon les dimensions de la surface sensible de tel ou tel boîtier.