« Photographie/Optique/Matériaux pour l'optique » : différence entre les versions

Ces matériaux sont utilisés pour diminuer l'[[aberration chromatique]] due à la dispersion de la lumière lors de la traversée des dioptres, en raison d'un indice de réfraction variable selon la longueur d'onde.
 
=== Verres UD et Super UD ===
 
=== Fluorite ===
 
La fluorite, ou fluorine, ou encore spath-fluor selon sa désignation industrielle, est un fluorure de calcium naturel de formule chimique CaF<sub>2</sub>. Ce matériau cristallise dans le système cubique, les cubes étant souvent tronqués souspour formeformer des d'octaèdres. Les cristaux sont généralement teintés de diverses couleurs plus ou moins vives, en fonction de la nature et de la quantité des impuretés qu'ils contiennent.
 
<gallery widths="240px" heights="240px" perrow="3">
File:Fluorine (Mexique) .JPG
</gallery>
 
Il est très rare que l'on puisse disposer de cristaux naturels suffisamment purs pour que l'on puisse les tailler directement afin de réaliser des pièces d'optiques. Au cours des années 1960, la société [[Canon]] est parvenue à fabriquer artificiellement des cristaux suffisamment « propres » et à commercialiser les premiers objectifs interchangeables pour appareils reflex comportant des éléments en fluorite.
 
L'un des défauts importants de la fluorine est sa faible dureté, qui interdit en pratique son utilisation pour fabriquer les lentilles avant et arrière des objectifs.
 
Canon a également créé, dans les années 1970, les premières lentilles en verre optique à faible dispersion (verre UD pour ''Ultra Low Dispersion'', c'est-à-dire à dispersion ultra-faible). Cette technique a été améliorée par la suite pour créer les éléments en verre Super UD dans les années 1990. Une association de lentilles en fluorite, en verre UD et Super UD est utilisée pour la formule optique de plusieurs super téléobjectifs de la série L, ainsi que d'autres téléobjectifs et grands angulaires actuels.