Différences entre les versions de « Livre de cuisine/Fugu »

→‎Toxicité : remplacement : milieu artificiel par milieu d'élévage
(→‎Toxicité : remplacement : milieu artificiel par milieu d'élévage)
{{section à sourcer}}
 
Le [[foie]] et les [[ovaire (anatomie)|ovaire]]s des fugus contiennent un poison très toxique : la [[tétrodotoxine]], contre laquelle il n'existe pas d'antidote, la mort intervenant dans un délai de quatre à six heures<ref name=lemonde>Philippe Pons, « [http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2011/12/02/le-fugu-un-mets-a-haut-risque_1612696_3216.html Le fugu, un mets à haut risque] », Le Monde, le 2 décembre 2011</ref>. Le fugu ne produit pas cette toxine en milieu artificield'élévage. Des traces en ont été trouvées dans les algues rouges de l'espèce [[jania]] ([[Rhodophyta]]). On peut isoler de cette algue une bactérie qui, cultivée, produira ce poison. Celle-ci est vraisemblablement digérée avec l'algue par les animaux, qui accumulent par la suite la [[tétrodotoxine]]. Le fugu y est lui-même résistant.
 
== Cuisine ==
Utilisateur anonyme