Différences entre les versions de « Photographie/Conditions particulières de prise de vues/Photographie en lumière faible »

==== Films inversibles couleurs ====
 
L'apparition de films de 400 ISO ([[Kodak Ektachrome 400]], [[3M Color Slide 400]]...) à la fin des années 1970 a donné des idées aux amateurs de diapositives, d'autant que grâce à un traitement poussé il était possible d'atteindre 800 ISO sans trop de dégâts côté contraste et équilibre des couleurs.
 
Les films inversibles sont équilibrés pour une température de couleur de référence qui peut correspondre à la lumière du jour (5 500 K) ou à la lumière à incandescence (3 200 ou 3 400 K par exemple). Il convient donc de faire le bon choix au moment de la prise de vues, sous peine d'obtenir des diapositives présentant une forte dominante, orangée ou bleue selon le sens du déséquilibre. Pour utiliser un film de type « lumière du jour » en présence de lumière artificielle, il faut donc impérativement utiliser un [[filtre de conversion]] bleuté, avec pour inconvénient notable l'absorption d'une quantité notable de lumière incidente. En gros, il faudra poser à peu près deux fois plus longtemps, ce qui correspond à une diminution de moitié de la sensibilité théorique.
 
Il est souvent impossible de corriger parfaitement l'équilibre chromatique avec de nombreuses sources artificielles mais ceci vaut également avec les appareils numériques et nous en reparlerons plus loin.
 
==== Films négatifs couleurs ====
 
==== Films négatifs couleurs ====