Différences entre les versions de « Une histoire des transmutations biologiques/De la force vitale à la radioactivité »

(→‎1844 : Le cresson forme du soufre : Berzelius cite Vogel)
(→‎1844 : Le cresson forme du soufre : Berzelius cite Vogel)
En 1844, un savant allemand, Vogel, sème des graines de cresson dans du verre pilé, sous cloche de verre, les arrose d'eau distillée, et analyse l'air de la pièce où il ne trouve pas de souffre.
 
Quelques mois après, le cresson cultivé sans souffre contenait 0,63% de souffre, et le double de celui de la semence, contre 1,34% pour le cresson cultivé normalement, et 5 fois celui de la semence. C'est donc que le cresson forme du soufre. [[w:Jöns Jacob Berzelius|Jöns Jacob Berzelius]] rapporte l'expérience dans son traité de chimie minérale, végétale et animale <ref name="Berzelius1849" >[http://books.google.fr/books?id=_cPznBrshcIC&pg=PP9&dq=Berzelius+Hoefer++Esslinger+1849&hl=fr&sa=X&ei=JXLFT62wDNSX0QWPzY2KBg&sqi=2&ved=0CDgQ6AEwAA#v=snippet&q=vogel%20souffre&f=false Traité de chimie minérale, végétale et animale], Jacob Berzelius, traduit par MM. Hoefer et Esslinger, 2ème édition française, 1849</ref>.
 
== 1850 : Variation de la quantité de magnésium dans des plantes ==
369

modifications