Différences entre les versions de « Photographie/Appareils/Systèmes de visée »

=== Visée directe sur écran ===
 
L'image qui se forme sur les capteurs des appareils numériques peut être reproduite en temps réel sur le petit écran à cristaux liquides (ACL ou LCD en anglais, pour Liquid Crystal Displays) qui sert à visualiser les images déjà enregistrées. En principe, ce que montre cet écran devrait correspondre exactement à la photographie future ; en fait l'image affichée lors de la visée ne couvre généralement pas tout le champ photographié et l'on voittrouve alors sur les photographies des éléments périphériques généralement indésirables et qui n'apparaissaient pas lors de la prise de vue. Malgré cela, la visée sur ces écrans peut généralement être considérée comme plus précise que celle donnée par les viseurs clairs.
 
<gallery widths="240px" Heights="240px">
</gallery>
 
Désormais, beaucoup d'appareils numériques compacts n'ont plus de viseur optique. Cela permet d'en diminuer l'encombrement et le coût mais si les avantages sont nombreux, les inconvénients le sont aussi. En particulier, lorsque l'écran est soumis à la lumière solaire directe, il devient souvent illisible et il faut alors en augmenter la luminosité ou cadrer au jugé. MêmeUne simeilleure beaucoupsolution deconsiste progrèsà ontleur étéadjoindre faitsun dans ce domaine, les écrans ACL consomment beaucoup d'énergie et lorsque le photographe se pose tropcache de questionsprotection métaphysiquesou àun propos du cadrageaccessoire de ses futures photographies, l'autonomie de l'appareil se réduitvisée comme unecelui peauproposé de chagrin. Un viseur optique permet de cadrer en pleine lumière, sansci-dessous consommerpar la moindresociété énergie[[KietaCAM]].
 
<gallery widths="240px" heights="240px">
Sur les premiers appareils numériques reflex, l'écran ACL servait uniquement à évaluer les photographies déjà enregistrées, tout simplement parce que le miroir du système de visée et l'obturateur masquent le capteur qui ne peut alors rien transmettre. En 2007 on a vu apparaître sur les appareils reflex la visée en temps réel sur l'écran (mode « live view » ) ; pour que cela fonctionne il faut que le miroir soit relevé et que l'obturateur soit ouvert, ce qui n'a heureusement pas les mêmes conséquences que sur un appareil argentique. Il faut donc choisir la visée reflex ou la visée sur écran, l'une rendant l'autre impossible. Pour l'instant, la prise de vue en mode « live view » suppose que l'obturateur se ferme, puis fonctionne de façon classique pour réaliser l'exposition, et ensuite s'ouvre à nouveau pour permettre à nouveau la visée. Le miroir n'a plus besoin de se relever, ce qui réduit d'ailleurs les risques de vibration et le bruit de fonctionnement.
File:Viewfinder Universal.jpg|Viseur universel proposé par la société [[KietaCAM]].
</gallery>
 
Même si beaucoup de progrès ont été faits dans ce domaine, les écrans ACL consomment beaucoup d'énergie et lorsque le photographe se pose trop de questions métaphysiques à propos du cadrage de ses futures photographies, l'autonomie de l'appareil se réduit comme une peau de chagrin. Un viseur optique permet au contraire de cadrer en pleine lumière, sans consommer la moindre énergie.
Les écrans à cristaux liquides sont très difficilement utilisables pour la visée lorsqu'ils reçoivent directement une lumière intense comme celle du Soleil. Il est bon de leur adjoindre un cache de protection ou un accessoire de visée comme celui proposé ci-dessous par la société [[KietaCAM]].
 
Sur les premiers appareils numériques reflex, l'écran ACL servait uniquement à évaluer les photographies déjà enregistrées, tout simplement parce que le miroir du système de visée et l'obturateur masquent le capteur qui ne peut alors rien transmettre. En 2007 on a vu apparaître sur les appareils reflex la visée en temps réel sur l'écran (mode dit « live view » ) ; pour que cela fonctionne il faut que le miroir soit relevé et que l'obturateur soit ouvert, ce qui n'a heureusement pas les mêmes conséquences que sur un appareil argentique. Il faut donc choisir la visée reflex ou la visée sur écran, l'une rendant l'autre impossible. Pour l'instant, la prise de vue en mode « live view » suppose que l'obturateur se ferme, puis fonctionne de façon classique pour réaliser l'exposition, et ensuite s'ouvre à nouveau pour permettre à nouveau la visée. Le miroir n'a plus besoin de se relever, ce qui réduit d'ailleurs les risques de vibration et le bruit de fonctionnement.
<gallery widths="240px" heights="240px">
File:Viewfinder Universal.jpg|Viseur universel proposé par la société [[KietaCAM]].
</gallery>
 
=== Viseurs « électroniques » ===