Différences entre les versions de « Photographie/Colorimétrie/Le système RGB »

: <math>\frac{0,060}{5,651} = 0,011 \; lm (B)</math>
 
=== Composantes trichromatiques ===
 
À partir des valeurs précédentes, on définit trois '''composantes trichromatiques''' telles que leur mélange en quantités égales donne le blanc de référence :
 
: <math>\bar R = L_R</math>
 
: <math>\bar G = \frac{L_G}{4,591}</math>
 
: <math>\bar B = \frac{L_B}{0,060}</math>
 
Cela permet de définit trois échelles de référence, une pour chaque primaire, celle du rouge étant calculée directement à partir de la luminance. Le fait de surligner les composantes (c'est facultatif) signifie que le blanc de référence est de type W, donc équiénergétique.
 
{{En travaux}}
 
 
 
M 1 4 591 0 060
G ———= lj.-: ..l....—.=
g 5,651 0,177 lm (R), 5,651 0,812 lm (G), 5,65] 0,011 lm (B)
o
B Nous allons maintenant définir trois cggpgsante§_tricbrggatique§ telles
·: que leur mélange en quantités égales donne le blanc W :
W —-_ — _ G —-= B
g P"LR’ G 4,591’ B 0,060*
ig Ce qui revient a définir trois échelles de luminances, une pour chaque
g primaire, celle du rouge restant seule alignée sur la definition classique. On
8 surligne (ce n'est pas obligatoire) pour préciser, le cas échéant, que le blanc
rg de référence est de type W.
M
1 Naturellement, pour chaque couleur C on définira de la méme maniere