Différences entre les versions de « Photographie/Colorimétrie/Généralités sur les couleurs »

 
En pratique, c'est le phénomène de mémorisation des couleurs qui intervient et qui nous permet de dire si les teintes d'une épreuve sont globalement conformes au souvenir que nous avons du sujet original. Les expériences systématiques de chercheurs tels que Newhall, Burnham, Clark, Bartleson et autres montrent qu'en règle générale les '''couleurs de mémoire''' ont des teintes très voisines de la couleur réelle mais avec davantage de saturation et de luminosité. Les études statistiques correspondantes ont été faites à partir de plages uniformes censées représenter des éléments bien connus et très souvent photographiés : la « teinte chair », le « vert pelouse » et le bleu du ciel.
 
 
[[File:Nacktreiten.JPG|300px|center]]
 
 
D'autres expériences ont été faites sur un grand nombre de personnes à partir de photographies réelles par Bartleson et Gray, afin de déterminer leurs préférences pour ces trois couleurs de référence. En les mesurant sur les photographies jugées les meilleures, on trouve des '''couleurs préférées''' généralement différentes aussi bien des couleurs réelles que des couleurs de mémoire.