Différences entre les versions de « Photographie/Conditions particulières de prise de vues/Photographie en lumière faible »

(→‎Traitement par les sels d'or : tableaux centrés par <div>)
Si l'on fait fonctionner un appareil numérique dans le noir absolu, le résultat est comparable, les photosites fournissent spontanément des signaux certes très faibles, mais suffisants pour que les pixels qui en résultent ne soient pas tous « noirs ». On ne parle plus alors de voile, mais de '''bruit''', ce qui ne change absolument rien à notre étude.
 
<center>
<gallery widths="250px" heights="210px" center>
File:Voile sur un film Kodak Royal X Pan.jpg|Voile formé sur un film négatif noir et blanc de haute sensibilité ([[Kodak]] Royal X Pan), dans une zone non exposée à la lumière, après un développement standard. La forme et la répartition des amas d'argent sont absolument aléatoires. L'image a été renforcée pour être visible... même sur un écran mal étalonné.
File:Bruit de fond numérique.jpg|Bruit de fond d'un capteur numérique après une pose de 4 s dans l'obscurité totale. L'image a été fortement éclaircie et contrastée pour bien montrer que les pixels n'étaient pas tous « noirs ». Les deux taches anormalement claires correspondent à des photosites défectueux.
File:Bruit de fond numérique inversé.jpg|L'image précédente a été transformée en négatif pour les besoins de la comparaison. À part le fait que les pixels sont carrés et que l'échelle est différente, rien n'a fondamentalement changé par rapport au voile argentique, les perturbations de l'image sont finalement très similaires...
</gallery>
</center>
 
=== La zone de sous-exposition ===