Différences entre les versions de « Photographie/Conditions particulières de prise de vues/Photographie en lumière faible »

==== Traitement par le gaz sulfureux (dioxyde de soufre) ====
 
Ce procédé convient très bien pour les films de petit format et pour les pellicules en bobines, qui peuvent être enroulées dans des spirales de cuves à développement placées dans un récipient étanche au-dessus du mélange qui va dégager le gaz.
 
Le traitement se pratique après l'exposition. Il consiste à soumettre le film au gaz sulfureux pendant 24 h à température ambiante. le gaz lui-même est facilement produit en mélangeant environ 20 cm³ d'une solution de sulfite de sodium à 10 % avec 30 cm³ d'acide acétique également à 10 %. Ces deux produits sont d'un usage commun au laboratoire et il est très facile de se les procurer.
 
Avant développement, les films doivent être éventés ou simplement rincés dans une eau additionnée de quelques gouttes de produit mouillant. L'effet de renforcement de l'image latente est plus important lorsque l'exposition du film a été brève, et il dépend beaucoup du révélateur utilisé. La célèbre formule [[Kodak]] D 76 se révèle généralement très décevante, tandis que la formule moins classique D 23 (7,5 g de génol et 100 g de sulfite de sodium anhydre par litre, en l'absence de tout autre produit) a la réputation de donner de bons résultats. La sensibilité peut être multipliée par 2 ou 3.
 
 
{{en travaux}}