Différences entre les versions de « Photographie/Conditions particulières de prise de vues/Photographie en lumière faible »

Cette technique est considérée comme très efficace pour accroître la sensibilité d'une émulsion ou renforcer une image latente déjà enregistrée. Elle donne toutefois des résultats très variables d'une émulsion à une autre et les résultats ne sont pas toujours très reproductibles. L'émulsion à traiter est soumise pendant 12 à 24 heures à la vapeur de mercure, à température ambiante et sous un degré d'humidité relative de 50 % environ ; trop d'humidité aboutirait au contraire à une désensibilisation.
 
On pense que le mercure se fixe sur les centres de sensibilité superficiels, si le traitement est pratiqué avant la prise de vues, ou sur les germes de développement s'il est pratiqué après. L'augmentation de sensibilité peut aller de 2 à 3 fois, en particulier vers la partie basse de la courbe de développement.
 
On utilisait autrefois la vapeur de mercure sans prendre de précautions spéciales, mais le caractère très toxique de ce métal, dont l'accumulation dans l'organisme cause de redoutables dégâts, amène à mettre sérieusement en garde tous ceux qui voudraient pratiquer des traitements susceptibles des les exposer à ses vapeurs.
 
==== Traitement par le gaz sulfureux (dioxyde de soufre) ====