Différences entre les versions de « Philosophie/Philosophie de l'esprit/Ce que Marie ne savait pas »

→‎Contexte historique : Jackson est devenu physicaliste
m (Bot : Ajout de la catégorie Catégorie:Philosophie de l'esprit (livre))
(→‎Contexte historique : Jackson est devenu physicaliste)
 
Un autre élément de contexte qui présente de l'intérêt est de savoir quelle place le physicalisme occupe dans la philosophie contemporaine. Le physicalisme est une position philosophique qui est devenue largement majoritaire dans les dernières décennies du XXème siècle, mais ses opposants, bien que minoritaires, restent aujourd'hui très actifs (citons, parmi les opposants, [[w:David Chalmers|David Chalmers]], auteur d'un ouvrage aujourd'hui considéré comme un classique, ''L'Esprit conscient'').
 
Enfin, il est à noter que Jackson a depuis radicalement abandonné l'épiphénoménalisme défendu à travers cet argument pour défendre une position physicaliste. Il écrit ainsi en 2003 :
{{citation|La plupart des philosophes, lorsqu'on leur donne le choix entre suivre la science ou suivre leurs intuitions, optent pour la science. Après avoir longtemps bataillé contre cette opinion majoritaire, j'ai capitulé et je me rends compte maintenant que la question intéressante concernant les arguments — en apparence si convaincants — faisant appel aux intuitions contre le physicalisme, c'est de savoir où ils se trompent.}}<ref>F. C. Jackson, "Mind and Illusion" (2003), in ''Minds and Persons'', Anthony O'Hear (ed), Cambridge University Press, pp. 251-271. {{en}}[http://consc.net/neh/papers/jackson.htm Texte original]</ref>
 
== Notes ==
3

modifications