Différences entre les versions de « Rêve lucide/Techniques d'induction »

déplacement d'une méthode dans la section des méthodes ; suppr. sous-chapitre vide (voir PdD)
(→‎Tests de réalité : cadre tableau)
(déplacement d'une méthode dans la section des méthodes ; suppr. sous-chapitre vide (voir PdD))
<!--C'est pourtant conseillé par tous les livres sur le sujet.-->
 
== Préliminaires ==
 
 
Avant toute chose, on traitera ici des points communs à plusieurs techniques.
 
 
== Techniques d'induction ==
 
Quand vous jetterez un coup d'oeil à ces techniques, souvenez-vous qu'elles ont un taux de réussite différent selon les personnes. Il n'y a pas une technique meilleure qu'une autre et ''[la plupart peuvent donner deux à cinq rêves lucides par nuit !]''{{refnec}} <!--très grandement exagéré. Ce ne sera certainement pas le cas du rêveur moyen.--> Vous pouvez avoir plusieurs rêves lucides par nuit, ''[mais vous ne le saurez pas si vous ne vous en rappelez pas !]'' <!--hors sujet dont le but est : 1) de justifier la bétise dite plus haut ; 2) de justifier les scores peu crédibles donnés par l'auteur anglais dans le petit concours mensuel LD4all... -->
 
Toutefois, vous aimeriez sans doute avoir quelques conseils sur la technique à essayer en premier. Un choix important est de savoir s'il faut choisir une méthode qui part depuis un rêve ou une méthode qui part de l'état éveillé.* (Commentaire du traducteur : il aurait fallu expliquer ça plus haut, non ?) Si vous maîtrisez une technique qui démarre de l'état de veille, vous serez capable d'avoir des rêves lucides ''[chaque fois que vous dormirez.]'' <!--(encore très probablement exagéré. Mais LaBerge le dit aussi dans son bouquin)--> Pour les autres techniques, ''[vous devez compter sur la chance pour que votre technique vous donne des rêves lucides]'' <!--(mauvaise compréhension du principe. LaBerge dit aussi qu'il pouvait avoir des RL à volonté avec le MILD. Mais il faut être très très motivé. Tout ceci participe du coté gamin de vouloir absolument faire des WILD, parce que ça paraît plus facile.)--> Voilà les avantages et désavantages de chaque technique spécifique :
 
(Commentaire du traducteur : en fait, les informations du tableau qui suit sont tellement fausses, naïves, peu pertinentes, mal comprises, mal digérées, qu'elles ne valent même pas la peine d'être copiées).
 
[...]
 
Rappelez-vous, il est nécessaire d'avoir amélioré votre souvenir de rêve au point de vous souvenir d'à peu près un rêve par nuit avant de pratiquer ces techniques.
 
* Les acronymes généralement utilisés sont DILD (Dream-Initiated Lucid Dream, ce qui signifie Rêve Lucide démarré depuis un rêve) et WILD (Wake-Initiated Lucid Dream, ce qui signifie Rêve Lucide démarré depuis l'état de veille). Différentes techniques de WILD sont décrites plus bas.
 
(Commentaire du traducteur : cette note est mal placée ici.)
 
=== WBTB ===
{| width="100%"
|style="background-color: #efffef; border: 1px solid #bafaba;"|Classé vert. Cette méthode s'est montrée efficace dans la recherche scientifique et/ou fait partie d'un livre commercial sur le rêve lucide.
|}
 
(Commentaire du traducteur : erreur, mauvaise compréhension de l'auteur. Le WBTB n'est pas une technique stand-alone et ne permet pas à elle toute seule d'induire un rêve lucide.)
 
WBTB signifie « Wake-Back-To-Bed » c'est-à-dire « Réveil et retour au lit ».
 
Réveillez-vous après 4 ou 6 heures de sommeil, sortez de votre lit et restez debout durant un temps de quelques minutes à une heure avant de retourner au lit. Il est préférable de faire quelque chose en relation avec le rêve lucide pendant cette période (comme lire un texte sur le rêve lucide) mais ce n'est pas obligatoire. Le WBTB n'est pas une technique à lui seul : il fait le combiner avec d'autres techniques ; de nombreuses personnes ont des résultats impressionnants ''[avec une combinaison WBTB/MILD. La technique WBTB augmente significativement vos chances d'avoir un rêve lucide, et utiliser le MILD (voir ci-dessous) en conjonction avec]'' <!-- formulation à corriger puisque le MILD inclut obligatoirement le WBTB ! --> vous donne de bonnes chances si vous comptez dormir une heure ou plus après votre session de WBTB. Toutefois, vous aurez besoin d'un long temps de sommeil aussi vous ne pourrez peut-être l'utiliser que lors des week-ends.
 
Si après avoir expérimenté cette technique, vous sentez que vous dormez trop profondément pour devenir lucide, alors plutôt que de retourner dormir à l'endroit où vous dormez habituellement, vous pouvez essayer de dormir dans un lit différent, sur un canapé, un fauteuil, voire sur le sol ; ou bien changer la manière dont vous dormez, par exemple avec une couverture plus légère, ou en changeant l'orientation de votre corps dans le lit (tête-bêche). Faites ceci pour apprendre à votre corps que cet environnement différent signifie que vous voulez avoir un sommeil plus conscient plutôt qu'un sommeil lourd. Au début, un environnement différent vous tiendra aussi en alerte, ce qui peut aussi augmenter votre niveau de conscience dans le sommeil.
 
'''Je me réveille parfois un bref instant, mais je n'arrive pas à m'extirper suffisamment du sommeil pour sortir du lit. Que puis-je faire ?'''
 
Mettez un ''[morceau de papier clair sur le mur ou sur le plafond de telle sorte que vous le verrez en vous réveillant. D'autres stimuli peuvent être une bouteille d'eau chaude]''{{refnec}}, <!-- Pour le moins très mal expliqué, je ne vois pas ce que ça signifie.--> une lumière allumée sous votre lit, ou un réveil. Une bonne technique est de placer un réveil hors de portée de sorte que vous soyez obligé de sortir du lit pour l'éteindre. ''[Si c'est toujours insuffisant pour vous rendre votre conscience, écrivez sur un bout de papier votre intention de rester éveillé et placez le papier sur votre réveil.]'' Après avoir eu un rêve lucide avec cette méthode-là, vous trouverez plus facile de sortir du lit parce que vous serez plus motivé.
 
=== Tests de réalité ===
|-
| '''[[Reve Lucide: Tests de réalité: Interrupteurs|Interrupteurs]]'''
| L'interrupteur marche-t-il ? Les interrupteurs fonctionnent souvent mal en rêve<ref>La difficulté à faire varier brusquement la luminosité d'un endroit a été observée par divers rêveurs lucides comme Hervey de Saint-Denys et Alan Worsley. Elle a été confirmée lors d'une expérience : les interrupteurs ne fonctionnent qu'à peu près une fois sur deux en rêve. Lynne Levitan et Stephen LaBerge, [http://www.lucidity.com/NL52.LightandMirror.html «  Testing the Limits od Dream Control: The Light and Mirror Experiment  »], Nightlight 5(2), été 1993 ; Alan Worsley dans ''Conscious Mind, Sleeping Brain'', sous la direction de Jayne Gackenbach et Stephen LaBerge, New York, Plenum, 1988 ; Léon Hervey de Saint-Denys, ''Les Rêves et les moyens de les diriger'', 1867 (réédition Oniros 1995).</ref>.
|style="text-align: center"|4
|style="text-align: center"|3
 
Un exemple de ceci : on peut se regarder dans un miroir et voir de gros bouillons sur votre reflet ou une brume grise et ne pas réaliser que l'on rêve. C'est assez rare si vous avez regardé dans le miroir dans l'intention de faire un test de réalité. Vous devez être plus attentif quand vous faites vos tests de réalité dans la vie de tous les jours, ou choisir un test qui vous montre de manière plus évidente que vous rêvez. Essayez aussi de choisir des tests qui sont faciles à effectuer. Par exemple, ne choisissez pas de test de la montre si vous n'en portez pas, et ne choisissez pas le test du miroir si vous ne vous regardez presque jamais dans un miroir, ou si vous savez que vous ne trouvez jamais de miroir dans vos rêves.
 
== Techniques d'induction ==
 
Quand vous jetterez un coup d'oeil à ces techniques, souvenez-vous qu'elles ont un taux de réussite différent selon les personnes. Il n'y a pas une technique meilleure qu'une autre et ''[la plupart peuvent donner deux à cinq rêves lucides par nuit !]''{{refnec}} <!--très grandement exagéré. Ce ne sera certainement pas le cas du rêveur moyen.--> Vous pouvez avoir plusieurs rêves lucides par nuit, ''[mais vous ne le saurez pas si vous ne vous en rappelez pas !]'' <!--hors sujet dont le but est : 1) de justifier la bétise dite plus haut ; 2) de justifier les scores peu crédibles donnés par l'auteur anglais dans le petit concours mensuel LD4all... -->
 
Toutefois, vous aimeriez sans doute avoir quelques conseils sur la technique à essayer en premier. Un choix important est de savoir s'il faut choisir une méthode qui part depuis un rêve ou une méthode qui part de l'état éveillé.* (Commentaire du traducteur : il aurait fallu expliquer ça plus haut, non ?) Si vous maîtrisez une technique qui démarre de l'état de veille, vous serez capable d'avoir des rêves lucides ''[chaque fois que vous dormirez.]'' <!--(encore très probablement exagéré. Mais LaBerge le dit aussi dans son bouquin)--> Pour les autres techniques, ''[vous devez compter sur la chance pour que votre technique vous donne des rêves lucides]'' <!--(mauvaise compréhension du principe. LaBerge dit aussi qu'il pouvait avoir des RL à volonté avec le MILD. Mais il faut être très très motivé. Tout ceci participe du coté gamin de vouloir absolument faire des WILD, parce que ça paraît plus facile.)--> Voilà les avantages et désavantages de chaque technique spécifique :
 
(Commentaire du traducteur : en fait, les informations du tableau qui suit sont tellement fausses, naïves, peu pertinentes, mal comprises, mal digérées, qu'elles ne valent même pas la peine d'être copiées).
 
[...]
 
Rappelez-vous, il est nécessaire d'avoir amélioré votre souvenir de rêve au point de vous souvenir d'à peu près un rêve par nuit avant de pratiquer ces techniques.
 
* Les acronymes généralement utilisés sont DILD (Dream-Initiated Lucid Dream, ce qui signifie Rêve Lucide démarré depuis un rêve) et WILD (Wake-Initiated Lucid Dream, ce qui signifie Rêve Lucide démarré depuis l'état de veille). Différentes techniques de WILD sont décrites plus bas.
 
(Commentaire du traducteur : cette note est mal placée ici.)
 
=== WBTB ===
{| width="100%"
|style="background-color: #efffef; border: 1px solid #bafaba;"|Classé vert. Cette méthode s'est montrée efficace dans la recherche scientifique et/ou fait partie d'un livre commercial sur le rêve lucide.
|}
 
(Commentaire du traducteur : erreur, mauvaise compréhension de l'auteur. Le WBTB n'est pas une technique stand-alone et ne permet pas à elle toute seule d'induire un rêve lucide.)
 
WBTB signifie « Wake-Back-To-Bed » c'est-à-dire « Réveil et retour au lit ».
 
Réveillez-vous après 4 ou 6 heures de sommeil, sortez de votre lit et restez debout durant un temps de quelques minutes à une heure avant de retourner au lit. Il est préférable de faire quelque chose en relation avec le rêve lucide pendant cette période (comme lire un texte sur le rêve lucide) mais ce n'est pas obligatoire. Le WBTB n'est pas une technique à lui seul : il fait le combiner avec d'autres techniques ; de nombreuses personnes ont des résultats impressionnants ''[avec une combinaison WBTB/MILD. La technique WBTB augmente significativement vos chances d'avoir un rêve lucide, et utiliser le MILD (voir ci-dessous) en conjonction avec]'' <!-- formulation à corriger puisque le MILD inclut obligatoirement le WBTB ! --> vous donne de bonnes chances si vous comptez dormir une heure ou plus après votre session de WBTB. Toutefois, vous aurez besoin d'un long temps de sommeil aussi vous ne pourrez peut-être l'utiliser que lors des week-ends.
 
Si après avoir expérimenté cette technique, vous sentez que vous dormez trop profondément pour devenir lucide, alors plutôt que de retourner dormir à l'endroit où vous dormez habituellement, vous pouvez essayer de dormir dans un lit différent, sur un canapé, un fauteuil, voire sur le sol ; ou bien changer la manière dont vous dormez, par exemple avec une couverture plus légère, ou en changeant l'orientation de votre corps dans le lit (tête-bêche). Faites ceci pour apprendre à votre corps que cet environnement différent signifie que vous voulez avoir un sommeil plus conscient plutôt qu'un sommeil lourd. Au début, un environnement différent vous tiendra aussi en alerte, ce qui peut aussi augmenter votre niveau de conscience dans le sommeil.
 
'''Je me réveille parfois un bref instant, mais je n'arrive pas à m'extirper suffisamment du sommeil pour sortir du lit. Que puis-je faire ?'''
 
Mettez un ''[morceau de papier clair sur le mur ou sur le plafond de telle sorte que vous le verrez en vous réveillant. D'autres stimuli peuvent être une bouteille d'eau chaude]''{{refnec}}, <!-- Pour le moins très mal expliqué, je ne vois pas ce que ça signifie.--> une lumière allumée sous votre lit, ou un réveil. Une bonne technique est de placer un réveil hors de portée de sorte que vous soyez obligé de sortir du lit pour l'éteindre. ''[Si c'est toujours insuffisant pour vous rendre votre conscience, écrivez sur un bout de papier votre intention de rester éveillé et placez le papier sur votre réveil.]'' Après avoir eu un rêve lucide avec cette méthode-là, vous trouverez plus facile de sortir du lit parce que vous serez plus motivé.
 
=== Autosuggestion ===
153

modifications