Différences entre versions de « Photographie/Techniques scientifiques/Astrophotographie »

Si l'on prend la précaution d'opérer lorsque le temps est clair et la nuit bien noire (de 1 h à 1 h 30 après la disparition du soleil derrière l'horizon, et en restant suffisamment loin de la pollution lumineuse des grandes agglomérations, le cliché résultant de ce premier essai montrera très distinctement une série d'arcs de cercle concentriques. Si l'appareil était braqué au nord et incliné vers le haut d'environ 50 °, un centre de rotation apparaît, très proche d'une étoile bien connue dans l'hémisphère nord mais invisible dans l'hémisphère sud, l'Étoile polaire.
 
La présence d'un trait pointillé traversant le champ de la photographie trahit le passage d'un avion. Un trait continu, orienté de façon quelconque par rapport aux multiples arcs formés par le mouvement relatif des étoiles, peut correspondre à la chute d'une grosse météorite, mais; il s'agit plus probablement de la trace d'un des innombrables satellites artificiels qui ont été mis en orbite autour de notre bonne vieille planète.
 
Si l'on ne souhaite pas avoir les étoiles en forme d'arc de cercles, il faut se baser sur la formule : Tempstemps de pose maxi (en secondes) = 40400/Ff (focalef enétant CENTIMÈTRES,la nondistance focale exprimée en millimètres). Cela vous permettrapermet d'obtenir des étoilesimages ponctuelles des étoiles.
 
=== Photographie des planètes ===