« Photographie/Techniques particulières/Reproduction des documents/Duplication des diapositives » : différence entre les versions

La lumière du soleil constitue évidemment la source la plus puissante et la plus économique, mais elle varie considérablement en fonction de la saison, de l'heure et des conditions météorologiques. Faute de pouvoir la contrôler, mieux vaut éviter de s'en servir.
 
Finalement ce sont les flashes électroniques qui apportent la solution la plus simple et la plus fiable. On ne peut toutefois pas les utiliser seuls, un éclairage à incandescence classique est nécessaire pour faire le cadrage et la mise au point. Par ailleurs, il faut procéder systématiquement à des essais, car la cellule de l'appareil devient inopérante, d'où le passage obligé par le mode manuel.
 
Les matériels du commerce présentent souvent de gros défauts qui se manifestent seulement à l'usage. Par exemple, le dépoli est souvent situé beaucoup trop près de la diapositives et s'il présente un certain « grain » ou des salissures... cela se voit immédiatement sur le duplicata.