Différences entre les versions de « Photographie/Tirage des épreuves/Méthodes générales d'agrandissement »

 
Le photographe est donc dans la plupart des cas parfaitement libre de choisir non seulement de masquer ou de surimpressionner certaines zones de ses images, ce qui est déjà une manière d'interpréter la réalité, mais aussi de produire '''volontairement''' des tirages que l'on pourrait juger avec des critères objectifs trop clairs, trop sombres, trop ou pas assez contrastés, etc. Tout cela, évidemment, s'apprend...
 
 
<gallery widths=240px" Heights="240px>
File:Female with High-key lighting 04.jpg|Un nu traité en ''[[high-key]]''
</gallery>
 
== Bibliographie ==