Différences entre les versions de « Les contraintes du milieu spatial/Des contraintes thermiques »

m
La charge utile est maintenue entre 0 et 40°C et les batteries électriques à 25°C afin de garantir leurs performances sur le long terme. Une batterie trop chaude ou trop froide stocke et délivre peu de tension.
 
\end{<center}>
\begin{figure}
{| class="wikitable"
\begin{center}
|-
\begin{tabular}{ll}
\textbf{! Unité} &!! \textbf{Intervalle de températures}\\
|-
Électronique & -10 à +40°C\\
Communications| &Électronique || -10 à +40°C\\
|-
Batteries & +0 à +25°C\\
Système| deCommunications propulsion|| & +-10 à +5040°C\\
|-
Panneaux solaires & -190 à +120°C\\
Couches| extérieuresBatteries &|| +4000 à +160025°C
|-
\end{tabular}
| Système de propulsion || +10 à +50°C
\caption{Températures «~typiques~» dans différentes unités. Source : \textit{About Spacecraft Thermal Control}, ESA, 2003.}
|-
\end{center}
| Panneaux solaires &|| -190 à +120°C\\
\end{figure}
|-
| Couches extérieures || +400 à +1600°C
\caption{|}'''Températures «~ typiques~ » dans différentes unités. Source : \textit{''About Spacecraft Thermal Control}'', ESA, 2003.}'''</center>
 
Le système de contrôle thermique est conçu d'une façon simple et fiable, s'accommodant d'une grande marge de températures. Un contrôle même réduit doit être assuré en cas de panne majeure. On distingue ainsi deux types de régulations :
63

modifications