« Photographie/Surfaces sensibles/Papiers noir et blanc » : différence entre les versions

 
Les papiers multigrades comportent deux couches d'émulsions sensibles au bleu pour l'une et au vert pour l'autre. Contrairement à ce qui est souvent écrit ici ou là, ces deux couches ne présentent pas des contrastes utiles différents mais plutôt des sensibilités différentes, avec un contraste utile plutôt faible. Une série de filtres allant du jaune au pourpre permet de les insoler de façon plus ou moins sélective : le filtre le plus jaune arrête tout le bleu mais laisse passer tout le vert, tandis que le plus pourpre arrête tout le vert mais laisse passer tout le bleu. Les filtres intermédiaires permettent d'exposer plus ou moins chacune des deux couches.
 
== Conservation ==
 
=== Papiers RC ===
 
Les papiers RC ont connu un développement spectaculaire à la fin des années 1970. Compte tenu de leur mode de fabrication et des particularités de leur traitement, ils ont très vite suscité l'inquiétude de nombreux professionnels, parmi lesquels Jean Dieuzaide.
 
En 1978, [[Kodak]] affirme que les qualités de conservation des papiers RC sont aussi bonnes que celles des papiers barytés classiques, et qu'il n'est pas question d'en arrêter la fabrication, compte tenu des économies importantes qu'ils permettent au moment de la fabrication et ensuite lors du traitement et de la finition. Cependant, la société affirme vouloir continuer la fabrication des papiers classiques tant que les test réalisés n'auront pas démontré la supériorité des papiers RC.
 
== Bibliographie ==