« Photographie/Surfaces sensibles/Papiers noir et blanc » : différence entre les versions

 
L'aspect brillant est obtenu directement à la fabrication pour les papiers plastifiés mais pour les papiers barytés il nécessite une opération de glaçage qui peut se révéler fort délicate et génératrice de défauts quand elle est mal conduite. Si la plupart des papiers anciens se laissaient glacer très facilement, il n'en est pas de même pour les papiers modernes qui sont pour la plupart inaptes à ce traitement.
 
== Contraste utile, papiers multigrades ==
 
Pour tout papier photo noir et blanc, il existe un intervalle d'exposition correspondant à l'obtention de la gamme de gris la plus étendue possible. En-dessous d'un certain minimum, aucun noircissement détectable ne se produit au cours du développement, mais au-delà d'un certain maximum, tous les sels d'argent disponibles se trouvent transformés en argent métallique et plus aucun noircissement ne se produit.
 
Le rapport entre ces deux expositions maximale et minimale est une caractéristique importante d'un papier donné. En réalité nous utiliserons plutôt le '''contraste utile''' de ce papier, défini comme le logarithme du rapport des deux expositions extrêmes.
 
== Bibliographie ==