Différences entre versions de « Photographie/Surfaces sensibles/Généralités sur les papiers photographiques »

Bien que l'éventail des types de papiers aujourd'hui disponibles ait une fâcheuse tendance à se restreindre, compte tenu de la progression des procédés numériques, il en reste une variété suffisante pour faire hésiter l'amateur qui veut se lancer dans l'agrandissement argentique de haute qualité, tant en couleurs qu'en noir et blanc.
 
=== Le support ===
 
Les « papiers » photographiques ne sont en fait pas tous des papiers, puisque le support de la future image peut être aussi bien une feuille de matière plastique, une toile, une tôle d'aluminium, etc.
 
==== Les papiers « barytés » ====
 
Les papiers dits '''barytés''' sont constitués d'un support classique à base de fibres de cellulose, qui peut exister en différentes épaisseurs. Les supports plus courants sont de type mince pour les tirages de petit format, épais pour des agrandissements de plus grand format, et l'on a beaucoup utilisé les supports de type cartoline à l'époque où les [[cartes postales]] en noir et blanc étaient de véritables photographies.
Les papiers barytés ont pratiquement disparu pour la réalisation des tirages couleur, en revanche on les trouve encore facilement pour la photographie en noir et blanc, ils sont même à la base de tous les tirages d'art utilisant les procédés argentiques.
 
==== Les papiers plastifiés ====
 
Ils sont généralement désignés par la référence '''RC''', pour ''resin coated''.
À la différence des papiers barytés classiques, l'émulsion est ici étendue sur une pellicule de matière plastique. Ces papiers ont pour avantage de permettre un traitement très rapide, dans la mesure où seule l'émulsion est imprégnée par les produits chimiques. Le lavage et le séchage deviennent extrêmement rapides ; une fois sèches, les épreuves restent parfaitement planes, ce qui évite une des difficultés qui rebutent souvent les amateurs qui se lancent dans les travaux de laboratoire.
 
==== Les toiles photographiques ====
 
Elles n'ont guère d'usage en dehors du noir et blanc.
 
==== Les supports métalliques ====
 
Les émulsions photographiques peuvent être étendues sur les supports les plus variés mais l'usage des supports métalliques se limite à la photographie noir et blanc.
 
== Les émulsions ==
 
Les papiers photographiques noir et blanc de « base » ne comportent généralement qu'une seule couche d'émulsion mais on en trouve davantage dans certaines fabrications et en particulier dans le cas des papiers multigrades.
 
Les émulsions en couleurs comportent au moins trois couches sensibles aux trois couleurs fondamentales rouge, vert et bleu. Certains papiers photographiques ont une structure plus complexe pour améliorer la reproduction des couleurs.
 
Les émulsions sont généralement recouvertes d'une couche protectrice de gélatine vierge. En effet, les grains de bromure d'argent peuvent être rendus développables non seulement par l'action de la lumière, mais aussi par de nombreuses autres actions physico-chimiques, à commencer par le frottement. Il suffit de plier une feuille de papier photographique, puis de la développer, pour constater qu'un noircissement se produit à la pliure, en l'absence de toute exposition.