« Photographie/Surfaces sensibles/Papiers noir et blanc » : différence entre les versions

Les papiers de couleur crème ou « chamois », jadis très en vogue, ont de nos jours pratiquement disparu. On préfère maintenant les fonds blancs.
 
==== État de surface, contraste et contrasteautres aspects pratiques ====
 
Entre les papiers brillants et les papiers mats, on peut trouver toute une gamme de textures semi-mates, toilées, etc.
Comme pour les papiers brillants, les blancs d'un papier mat renvoient aussi pratiquement 80 % de la lumière qu'ils reçoivent, mais les noirs en renvoient beaucoup plus, 10 % ou parfois davantage. Le rapport des luminances des zones claires et des zones sombres chute donc considérablement, n'atteignant guère que 8, le contraste d'image est beaucoup plus faible :
:: <math>C_{mat} = log(8) = 0,9 \,</math>
 
La comparaison de ces deux valeurs du contraste maximal montre qu'un papier brillant pourra restituer une gamme de valeurs de gris presque deux fois plus étendue que celle d'un papier mat. Il faudra donc préférer systématiquement les surfaces brillantes pour les photographies documentaires et d'une manière général pour toutes celles dont on attend une reproduction aussi précise que possible des détails les plus fins. Les papiers mats au contraire vont tasser les valeurs, ce qui peut être intéressant pour cacher les petits défauts de la peau d'un modèle ou pour accentuer l'effet d'une scène de brume.
 
Au laboratoire, les papiers mats se comportent, à l'état mouillé, comme s'ils étaient brillants. on ne peut donc juger l'image définitive qu'après séchage, ce qui constitue souvent un piège pour les débutants.
 
L'aspect brillant est obtenu directement à la fabrication pour les papiers plastifiés mais pour les papiers barytés il nécessite une opération de glaçage qui peut se révéler fort délicate et génératrice de défauts quand elle est mal conduite. Si la plupart des papiers anciens se laissaient glacer très facilement, il n'en est pas de même pour les papiers modernes qui sont pour la plupart inaptes à ce traitement.
 
== Bibliographie ==