Différences entre les versions de « Photographie/Filtres optiques/Filtres à effets »

== Filtres à scintillement ==
 
CeLEs filtres à scintillement ou filtres « star » sont généralement des lames de verre à faces parallèles portant de fines gravures disposées en réseaux et inclinées les unes par rapport aux autres à 90, 60 ou 45 °. Selon l'angle, le résultat est de transformer les points lumineux en étoiles à 4, 6 ou 8 branches dont l'orientation est déterminée par la rotation de la monture. La publicité a fait dans les années 1970 et 1980 un large usage de ces systèmes. On trouve ces filtres par exemple chez [[Hoya]] (filtre '''Variocross'''), chez [[Kenko]] (filtres '''Kenko-Cross''' et '''Vari-Cross''') ou encore chez [[Vivitar]] (filtre '''Cross-Screen''').
 
Les filtres à scintillement de haute qualité sont gravés au diamant sur des machines spéciales. Il faut réaliser des traits très fins, d'une largeur de 2 à 3 µm, ce qui constitue un travail très délicat. Le diamant doit être tiré dans une direction bien précise, sinon sa pointe risque d'éclater ; par ailleurs, l'obtention de lignes croisées est toujours très risquée, en raison des risques d'éclatement du verre au niveau des points d'intersection.
 
On obtient des résultats un peu moins bons par gravure à l'acide. La plaque de verre que l'on veut graver est d'abord recouverte d'un vernis protecteur que l'on raye à l'aide d'une aiguille très file. Elle est ensuite exposée brièvement à des vapeurs d'acide fluorhydrique, ce qui réalise la gravure. Les traits ne sont jamais inférieurs à 1/100 mm. Une variante consiste à utiliser un enduit photosensible à la place du vernis, ce qui permet d'obtenir un peu plus de finesse.
 
<gallery>
File:Cross-screen photo filter.jpg
</gallery>
 
 
 
----