Différences entre les versions de « Livre de cuisine/Pâté aux prunes »

aucun résumé de modification
m (a déplacé Pâtée aux prunes vers Pâté aux prunes : ortho)
{{pour Wikibooks}}
 
Le Pâté aux prunes (1)est une spécialité pâtissière [[Anjou|angevine]].
 
==Description et origine==
500 g de farine, 200 g de beurre, prunes, 100 g de sucre+ ajout de sucre en rapport avec les fruits, 1 œuf entier, un peu de lait.
 
Le pâté aux prune est une spécialité angevine, semblable à une tourte, et confectionné à l'aide de [[prune]]s. Il est confectionné traditionnellement pendant la saison des prunes, c'est à dire pendant les mois de [[juillet]], [[août]] et [[septembre]].
Faire une pâte avec la farine, le beurre et les 100g de sucre. Séparer en deux parties avant de les étaler. Mettre la partie la plus grande pour le fond d'un moule à tarte et piquer à la fourchette.
Garnir le fond de prunes, sucrer suivant l'acidité des prunes. Déposer au dessus la deuxième partie de pâte, souder les bords ensemble et faire une incision, en croix, au centre du gâteau pour créer une cheminée.
Badigeonner le dessus avec le jaune d’œuf mélangé avec du lait pour le dorer. Cuire à 180° jusqu’à obtenir une couleur de biscuit.
 
Il trouverait son origine dans les [[tourte]]s fabriqué dans les campagnes angevine, où la culture de la prune est très présente. Après la [[seconde guerre mondiale]], sa confection se concentra de plus en plus vers les boulangeries-pâtisseries. Aujourd'hui, le pâté aux prunes reste très présent dans les boulangeries angevine, et très peu répandu en dehors du [[Maine-et-Loire]]<ref>[http://www.pate-aux-prunes.com/anjou-way-of-life/quelle-histoire/page/2/ Quelle histoire ! Pâté aux prunes]</ref>.
(1)On dit un pâté aux prunes et non une pâtée (réservé aux animaux).
 
==Confection et cuisson==
Recette venant de ma grand mère née en 1890.
Le pâté est formé de deux couches de pâte constitués de farine, de beurre, de sucre, d'œufs et de lait. Les prunes, traditionnellement des [[Reine-claude]]s, sont placés entre les deux couches de pâte. Une cheminée est percée dans la pâte supérieure.
 
Pendant la cuisson, et grâce à la présence de la cheminée, les prunes vont profiter de l'ébullition dans leur jus. L'abaisse de la pâte va recouvrir les prunes en se modelant, donnant au pâté aux prunes sa silhouette caractéristique, complétée par la cheminée au centre.
 
==Recette==
500 g500g. de farine, 200 g200g. de beurre, prunes, 100 g100g. de sucre + ajout de sucre en rapport avec les fruits, 1 œuf entier, un peu de lait ainsi qu'1kg. de prunes.
Possibilité d'utiliser une pâte brisée.
 
Faire une pâte avec la farine, le beurre et les 100g de sucre. Séparer en deux partiescouches avant de les étaler. Mettre la partie la plus grande pour le fond d'un moule à tarte et piquer à la fourchette.
Mettre la couche la plus grande pour le fond d'un moule à tarte et piquer à la fourchette.
Garnir le fond de prunes, sucrer suivant l'acidité des prunes.
Garnir le fond de prunes, sucrer suivant l'acidité des prunes. Déposer au dessus la deuxièmeseconde partiecouche de pâte, souder les bords ensemble et faire une incision, en croix, au centre du gâteau pour créer une cheminée.
Badigeonner le dessus avec le jaune d’œuf mélangé avec du lait pour le dorer. Cuire à 180° jusqu’à obtenir une couleur de biscuit.
Cuire à 180° jusqu’à obtenir une couleur de biscuit.
 
==Références==
<references>
{{portail|Anjou et Maine-et-Loire|gastronomie}}
 
[[Catégorie:cuisine angevine]]
0

modification