Différences entre les versions de « Photographie/Les premiers pas »

aucun résumé de modification
 
 
== Durée de vie des cédéroms et sauvegarde à long terme des données informatiques ==
 
Le stockage des données informatiques et plus spécialement des images est un problème grave que la plupart des amateurs prennent trop à la légère.
 
À la différence des cédéroms originaux qui sont pressés, les cédéroms gravés ont une durée de vie qui ne dépasse guère 2 à 5 ans, selon la qualité du support utilisé. La dégradation physique de la couche contenant les données, sous l'effet des processus d'oxydation et parfois des champignons, modifie ces dernières et finit en effet par rendre leur lecture impossible. Les supports réinscriptibles sont les plus fragiles.
 
La première précaution à prendre est de stocker les cédéroms gravés dans un lieu obscur, frais et sec, mais selon certains experts, le gain de durée n'est pas considérable.
 
Le stockage des données sur des disques durs pose des problèmes du même ordre et sa fiabilité dépend, là aussi de la qualité du matériel. Il est conseillé de ne pas utiliser, pour le stockage de longue durée, des disques tournant plus vite que 7200 tours/minute. Actuellement, les bandes magnétiques restent le support de stockage le plus fiable, avec des durées de vie allant de 30 à 100 ans, toujours selon leur qualité.
 
Ces problèmes conduisent à envisager une migration permanente des données vers les procédés de stockage les plus modernes, ne serait-ce que parce que rien ne garantit que l'on disposera encore, dans quelques années ou dizaines d'années, des matériels permettant de lire les supports actuels.
 
Il faut cependant faire la part des choses entre la réalité des menaces et les déclarations peut-être trop alarmistes des vendeurs de solutions de stockage, qui ont évidemment tout intérêt à jouer sur l'inquiétude de leurs clients potentiels.
 
Rappelons quelques évidences :
* Dupliquer les données sur deux partitions d'un même disque dur conduit à tout perdre si le disque connaît un problème mécanique. Préférer par conséquent le stockage sur deux disques distincts, avec éventuellement un programme de duplication automatique comme SecondCopy 2000.
* Préférer la duplication sur un second disque dur amovible que l'on peut mettre en sécurité dans un autre local (en cas d'incendie, on peut perdre en même temps son matériel et toutes les données sont stockées au même endroit).
* Toujours faire plusieurs sauvegardes sur cédéroms ou DVDroms, choisir autant que possible des produits de marques différentes pour se prémunir contre des défauts cachés pouvant avoir altéré une série de disques.