Différences entre les versions de « Une histoire des transmutations biologiques/De la force vitale à la radioactivité »

1822 à 1873 Prout Chubard Vogel Circa Herzeele
m
(1822 à 1873 Prout Chubard Vogel Circa Herzeele)
La question se pose parce que les contradictions persistent.
 
== 18421822 : laL'incubation quantitédes deoeufs matièreaugmente nele changecarbonate de pascalcium ==
 
En 1822, le physiologiste anglais Prout étudie l'augmentation du carbonate de calcium à l'intérieur des œufs de poules en cours d'incubation, et montre qu'elle ne provient pas de la coquille.
En 1842 Wiegmann et Polstorff ont montré que :
 
== 1831 : La germination des graines de cresson produit des minéraux ==
 
En 1831, Choubard fait germer des graines de cresson dans des coupes en verre propres et montre que les pousses contiennent des minéraux qui n'étaient pas dans les graines.
 
== 1842 : La quantité de matière ne change pas ==
 
En 1842, Wiegmann et Polstorff ont montré que :
#si la graine se développe dans un milieu non nutritif, avec seulement de l’eau distillée, la croissance s’arrête lorsque les réserves d’éléments inorganiques sont épuisés.
#les composés inorganiques de la plante ne peuvent pas être considérés comme des produits du processus de la vie ;
#la quantité de matière ne change pas au cours de la germination.
 
== 1844 : Évidence de la transmutation biologique ==
== 1875 : la germination de graines ne respecte pas la conservation des éléments chimiques ==
 
En 1844, Vogel montre l'évidence de la transmutation biologique. J.J. Berzelius rapporte l'expérience dans son traité sur la chimie des minéraux, de plante et d'animal de 1849.
De 1875 à 1883, Von Herzeele étudie la germination de graines qui ne respectent pas la conservation des éléments simples<ref name="Biberian" />.
 
== 19101850 : Variation de la radioactivitéquantité de magnésium àdans hautedes énergieplantes ==
 
En 1850, Circa, Lauwes et Gilbert observent une variation inexplicable de la quantité de magnésium dans les cendres des plantes.
 
== 1873 : Des graines et des plantes augmentent potassium, phosphore, magnésium, calcium et soufre ==
 
En 1873 le baron Albrecht von Herzeele montre que dans certaines graines et jeunes plantes, poussant dans de l'eau distillée, le contenu de potassium, phosphore, magnésium, calcium et soufre, augmente au-delà de la disponibilité
de ces éléments.
 
Il publie des travaux sur l'origine des substances inorganiques. Cette phrase vient de lui : „Ce n'est pas le sol qui apporte la plante, mais la plante qui apporte le sol. <ref name="Herzeele1876" >{{de}} A.v. Herzeele : Entstehung der unorganischen Stoffe, Berlin 1876</ref> <ref name="Herzeele1880" >{{de}} A.v. Herzeele : Die vegetabilische Entstehung des Phosphors und des Schwefels, Berlin 1880</ref> <ref name="Herzeele1881" >{{de}} A.v. Herzeele : Die vegetabilische Entstehung des Kalkes und der Magnesia, Berlin 1881</ref> <ref name="Herzeele1883" >{{de}} A.v. Herzeele : Weitere Beweise für die vegetabilische Entstehung der Magnesia und des Kalis, Berlin 1883</ref>.
 
Rudolf Hauschka publiera plus tard, dans ses propres ouvrages, plusieurs textes originaux de Albrecht von Herzeele, dont « Naissance des matières inorganiques » de 1876. <ref name="HerzeeleHauschka" >{{de}} Baron Albrecht von Herzeele, textes originaux en annexe de Rudolf Hauschka, L'origine des substances inorganiques, 1873</ref> <ref>{{de}} Rudolf Hauschka knüpfte später an Herzeele an und gibt u.a. im Anhang seiner eigenen Schrift ''Substanzlehre'' mehrere Schriften Herzeeles im originalen Wortlaut wieder, u.a. den Text ''Entstehung der unorganischen Stoffe'' von 1876. - '''Quelle:''' Rudolf Hauschka: ''Heilmittellehre. Ein Beitrag zu einer zeitgemäßen Heilmittelerkenntnis'', Verlag Vittorio Klostermann GmbH, Frankfurt (Main) 2004 86. Auflage), Seite 76, ISBN 3-465-03328-0 ([http://books.google.de/books?id=RcsqSSfJnVAC&pg=PA76&dq=Albrecht+von+Herzeele&cd=1#v=onepage&q=Albrecht%20von%20Herzeele&f=false Digitalisat])</ref> <ref name="de_Herzeele" >{{de}} Voir aussi l'article en allemand sur [http://de.wikipedia.org/wiki/Albrecht_von_Herzeele Albrecht von Herzeele].</ref>
 
De 1875 à 1883, VonHerzeele a aussi fait plusieurs centaines d'essais qui l'ont convaincu de la possibilité de transmutations biologiques dans l'huile de baleine.
 
== 1910 : la radioactivité à haute énergie ==
[[Image:Alpha_Decay.svg|thumb|250px|Radioactivité alpha par émission d'un noyau d'hélium]]
Vers 1910 à 1950, les physiciens commencent à comprendre l'intérieur des atomes et à explorer les transmutations par les réactions nucléaires dites fortes, puis des réactions dites à faible énergie (entre « forte » et chimique).
La radioactivité à haute énergie peut traverser la matière et provoquer des variations de composition chimique et des variations de masse globale dans un système qui alors n'est plus fermé.
 
Vers 1910 à 1950, les physiciens commencent à comprendre l'intérieur des atomes et à explorer les transmutations par les réactions nucléaires dites fortes, puis des réactions diteset à faiblecomprendre énergiel'intérieur (entredes « forte » etnoyaux chimique)atomiques.
Cette radioactivité à haute énergie n'est pas compatible avec la vie ; elle la perturbe et la détruit. Par contre les faibles énergies ne sont pas étudiées, ni leurs effets sur les processus biologiques.
 
La radioactivité à haute énergie peut traverser la matière et provoquer des variations de composition chimique et des variations de masse globale dans un système qui alors n'est plus fermé.
 
La conservation de la matière s'étend à l'association masse et énergie par la correspondance <math>e = mc^2</math>.
 
Cette radioactivité à haute énergie n'est pas compatible avec la vie ; elle la perturbe et la détruit. Par contre les faibles énergies (entre forte et chimique) ne sont pas étudiées à cette époque, ni leurs effetsrelations suravec les processus biologiques.
 
<noinclude>
369

modifications