« Une histoire des transmutations biologiques/Louis Corentin Kervran et son époque » : différence entre les versions

1959 Baranger germination de vesce
(1959 Baranger germination de vesce)
<noinclude>{{Une histoire des Transmutations Biologiques}}
{{Wikipédia|Corentin Louis Kervran}}</noinclude>
 
=== _ 1959 la germination de graines de vesce modifie les taux de P, K, et Ca ===
 
[[Image:Lathyrus_sativus_004.JPG|thumb|250px|Graines de vesce en gousses]]
 
Le Professeur Pierre Baranger était intrigué par les expériences de Von Herzeele's, mais il pensait que le nombre d'expériences avait été trop limité et que les précautions contre les erreurs étaient insuffisantes. <ref name="Baranger1959" >Prof. Pierre Baranger, Directeur du laboratoire de chimie organique de l'Ecole Polytechnique de Paris, interview publié dans Science et Vie, 1959</ref>
 
Pierre Baranger décide de répéter les expériences avec toutes les précautions possibles et sur un nombre très grand de cas qui permettrait une étude statistique. Ses recherches durent quatre ans et portent sur des milliers d'analyses.
 
Baranger vérifie le taux de phosphore P, de potatium K, et de calcium Ca de graines de vesce avant et après la germination dans de l'eau bi-distillée avec ou sans ajout de chlorure de calcium pur. Des lots de 7 à 10 grammes sont préparés, pesés à 0,01 milligramme près, et évalués, puis germés dans un environnement controlé. Les plants sont testés par les méthodes <ref name="Brunel" >A. Brunel-Tourcoin, Traité Pratique de Chimie des Plantes, 1948</ref> de Brunel-Tourcoin.
 
Les graines de vesce qui germent dans de l'eau distillée avec CaCl2 augmentent K de 10% et diminuent significativement P. Les graines non-germées et les graines germées dans l'eau distillée seulement ne changent pas nettement leurs taux de K.
 
=== _ 1959 Le salpêtre produit du potassium ===
 
[[Image:Tibial Fracture.jpg|thumb|250px|Fracture du tibia]]
Plusieurs études récentes montrent qu'un apport de calcium ne réduit pas le risque de fracture, même avec de la vitamine D :
* Dr Fraze Anderson : Sur 5292 personnes de 70 ans et plus et de moins de 58 kg, après une première fracture de moins de 10 ans, elles ont le même risque de 13% d'une autre fracture.<ref>Dr Fraze Anderson, Prevention of low-trauma fractures in older people, The Lancet, Volume 366, Issue 9485, Page 543, 13 August 2005
<br/>
http://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(05)67088-2/fulltext#article_upsell</ref>
* Dr David Torgenson : Sur 3314 femmes de 70 ans et plus et ayant un ou plusieurs facteurs de risque pour la rupture de la hanche, le risque de fracture est le même avec ou sans supplémentation en calcium et/ou vitamine D3.<ref>Dr David Torgenson, Randomised controlled trial of calcium and supplementation with cholecalciferol (vitamin D3) for prevention of fractures in primary care <br/>
http://www.bmj.com/cgi/content/full/330/7498/1003</ref>
* Dr Bischoff-Ferrari : Une dose de vitamine D de 700 à 800 IU/d réduit autant le risque de fracture avec ou sans supplémentation en calcium, à plus de 60 ans, de 26% pour les fractures de la hanche sur 9294 personnes, de 23% pour les fractures non-vertébrales sur 9820 personnes.<ref>Fracture prevention with vitamin D supplementation: a meta-analysis of randomized controlled trials. Bischoff-Ferrari HA - JAMA - 11-MAY-2005; 293(18): 2257-64 <br/>
Bischoff-Ferrari HA - JAMA - 11-MAY-2005; 293(18): 2257-64 <br/>
http://www.mdconsult.com/das/citation/body/123963542-2/jorg=journal&source=MI&sp=15522226&sid=0/N/15522226/1.html?issn=</ref>
 
369

modifications