Différences entre les versions de « Programmation GTK+/Placement avec les tables »

aucun résumé de modification
4.4 Placement avec les tables
 
Étudions une autre méthode de placement&nbsp : les tables. Elles peuvent s'avérer très utiles dans certaines situations.
 
En utilisant des tables, on crée une grille dans laquelle on peut placer les widgets. Ceux-ci peuvent occuper tous les endroits que l'on désire.
Le paramètre homogeneous s'occupe de la façon dont les cases de la table seront dimensionnées. Si homogeneous vaut TRUE, les cases prennent la taille du plus grand widget de la table. S'il vaut FALSE, la taille des cases dépend du widget le plus haut de la ligne et du plus large de cette colonne.
 
Le nombre de lignes et colonnes va de 0 à n, où n est le nombre spécifié dans l'appel à gtk_table_new. Ainsi, avec rows = 2 et columns = 2, la table ressemblera à ceci&nbsp :
 
0 1 2
2+----------+----------+
 
On notera que le système de coordonnées part du coin en haut à gauche. Pour placer un widget dans une case, ou utilise la fonction suivante&nbsp :
 
void gtk_table_attach (GtkTable *table,
Les paramètres xoptions et yoptions servent à préciser les options de placement et peuvent être combinées par un OU logique pour permettre des options multiples.
 
Ces options sont&nbsp :
 
* GTK_FILL - Si la case de la table est plus large que le widget, et que GTK_FILL est spécifié, le widget s'élargira pour occuper toute la place disponible.
Le paramêtres de padding jouent le même rôle que pour les boîtes, il créent une zone libre, spécifiée en pixels, autour du widget.
 
gtk_table_attach() a BEAUCOUP d'options. Voici donc une fonction-raccourci&nbsp :
 
void gtk_table_attach_defaults (GtkTable *table,
Utilisateur anonyme