Différences entre les versions de « Photographie/Classement et archivage/Classement des négatifs »

aucun résumé de modification
(Page créée avec « {{Ph s Classement et archivage}} Le classement des négatifs est généralement négligé par beaucoup d'amateurs. »)
 
 
 
Le classement des négatifs est généralement négligé par beaucoup d'amateurs. Néanmoins, les photographes professionnels et les amateurs avertis qui se lancent dans l'agrandissement savent bien qu'il n'est pas toujours facile de retrouver des négatifs délaissés pendant plusieurs années. De plus, lorsque ceux-ci sont retrouvés, ils sont souvent altérés par la poussière, les rayures ou les empreintes digitales.
Le classement des négatifs est généralement négligé par beaucoup d'amateurs.
 
D'une manière générale, les négatifs doivent être '''laissés en bandes''', au moins pour les petits et moyens formats, de façon qu'ils puissent être manipulés facilement. Cette précaution est particulièrement vraie lorsque l'on veut faire faire des retirages, les laboratoires redoutant particulièrement d'avoir affaire à des négatifs recoupés, très difficiles à introduire dans les machines automatiques.
 
Quel que soit le procédé choisi pour le classement, il convient de stocker les négatifs à l'abri de la poussière, de la lumière et bien sûr aussi de la chaleur et de l'humidité.
 
== Pochettes à négatifs ==
 
Elles sont généralement confectionnées en papier « cristal » et se présentent sous des formes diverses. Une zone permettant l'écriture est prévue et doit être remplie avec soin, après quoi chaque pochette est rangée dans un classeur approprié. Beaucoup de marques, parmi lesquelles [[Durst]], [[Paterson]], [[Panodia]], etc., proposent de telles pochettes.
 
Il convient d'éviter les pochettes en matière plastique car elles ont une tendance fâcheuse à coller sur les négatifs, ce qui entraîne la détérioration de la couche sensible et la perte irrémédiable de l'image.
 
Les pochettes individuelles doivent ensuite être rangées dans des boîtes appropriées de façon à assurer leur stockage dans de bonnes conditions de conservation et aussi, bien sûr, de façon à pouvoir les retrouver facilement.
 
== Feuillets mobiles pour classeurs ==
 
Ces feuillets existent en divers formats appropriés aux films 35 mm coupés par bandes de 4 ou 6 négatifs, aux films 120, etc. ; on les trouve chez [[Paterson]], [[Panodia]] et divers autres fabricants. Ceux qui sont réalisés en matière plastique transparente permettent la réalisation directe de planches-contact, mais les négatifs se conservent mieux dans les feuillets en papier cristal.
 
Compte tenu des dimensions des films, les feuillets mobiles sont pour la plupart d'un format supérieur à celui des feuilles de papier courantes (A4) et leur usage nécessite en général l'achat de classeurs un peu plus grands que les modèles ordinaires que l'on peut acheter dans toutes les papeteries.
 
== Les planches-contact ==
 
Réaliser une planche-contact permet d'obtenir en une seule fois de petites images positives de l'ensemble des négatifs d'un film 24 x 36 ou 6 x 6. On peut reproduire en même temps les numéros qui figurent dans les marges des films et le repérage des images intéressantes s'en trouve grandement facilité.
 
Il faut faire très attention au traitement des planches-contact, si celles-ci doivent être rangées dans les mêmes classeurs que les feuillets de négatifs. Ce rangement simultané est très commode mais les produits résiduels contenus dans les papiers photographiques risquent de migrer vers les précieux négatifs et de les endommager. Il vaut donc mieux stocker les planches-contact séparément ou alors les traiter dans des conditions qui permettent leur archivage de longue durée. Le développement, le fixage et tout particulièrement le lavage doivent alors être très soignés.