« La documentation/Langages documentaires à structure combinatoire, thésaurus » : différence entre les versions

Il est également possible de présenter les thésaurus sous forme de schémas fléchés, après un découpage du domaine en champs sémantiques, c'est-à-dire en groupes de 30 à 40 descripteurs hiérarchisés relatifs à un même thème. Le descripteur le plus général du groupe fournit le titre de la page, dont il occupe le centre. Ce schéma peut être réalisé en se servant d'un quadrillage dont les cases sont numérotées, à moins que l'on préfère les coordonnées polaires.
 
On appelle '''champ sémantique''' l'ensemble des descripteurs regroupés autour d'un concept principal. Un descripteur ne doit être rattaché qu'à un seul champ sémantique. LesPour relationsreprendre dl'associationexemple ouqui devient voisinaged'être permettentdonné, dele rapprocherconcept desd'ordinateur élémentsdéfinit prochesun du point de vuechamp sémantique mais qui sont situés dans des champs sémantiques différents.
 
Les relations d'association ou de voisinage permettent de rapprocher des éléments proches du point de vue sémantique mais qui sont situés dans des champs sémantiques différents.
 
La mention NA (note d'application ou note d'usage) introduit une relation de définition qui permet de préciser le sens qu'il convient de donner à un descripteur.
 
== Construction d'un thésaurus ==