« La documentation/Langages documentaires à structure combinatoire, thésaurus » : différence entre les versions

Le langage artificiel constituant le thésaurus doit avant tout éliminer toute ambiguïté. Il faut donc choisir de la façon la plus judicieuse possible '''LE''' descripteur qui sera accepté et dès lors systématiquement utilisé pour représenter une notion donnée. Une fois ce choix effectué, tous les termes qui n'auront pas été choisis deviendront de fait des '''non-descripteurs''' et devront figurer en tant que tels dans le thésaurus, afin que nul ne les propose lors d'une éventuelle extension oum mise à jour.
 
=== Éliminer la synonymie, la polysémie, et ne pas confondre... ===
 
* '''Un concept = un descripteur et un seul'''
 
Plusieurs mots ou expressions peuvent se rapporter à un même concept, par exemple chose = machin = truc = objet = bidule = engin = fourbi = zinzin...!). D'une manière générale les synonymes sont largement utilisés dans les textes plus ou moins littéraires pour améliorer le style, éviter des répétitions ou apporter des nuances. Les thésaurus sont évidemment peu compatibles avec la poésie...
 
* ''' Un descripteur = un concept et un seul'''
=== Éliminer la polysémie ===
 
''' Un descripteur = un concept et un seul'''
 
Un mot est atteint de '''polysémie''' lorsqu'il peut être utilisés avec plusieurs sens. Par exemple « fraise » : outil rotatif - fruit - collerette plissée et empesée du 16e siècle - membrane qui enveloppe les intestins du veau ou de l'agneau - couleur rouge - angiome - chair rouge et plissée sous le bec du dindon - pieu protégeant les piles des ponts - élément de fortification - ... ou encore trombine de celui qui la ramène quand il ferait mieux de la boucler !
La polysémie est une « maladie » fort répandue !
 
===* '''Ne pas confondre... ==='''
 
La polysémie n'est pas l'homonymie, qui concerne par exemple des mots de même prononciation mais de sens différents, par exemple :comme ceint, sein, saint, sain, seing (homophonie) ou des mots écrits de la même manière mais qui se prononcent différemment (homographie, terme lui-même atteint de polysémie). On connaît le gag classique du sot qui, sur son cheval, transportait le sceau du roi dans un seau. Lorsque; lorsque le cheval, effrayé, fit un saut, tous les ??? se retrouvèrent par terre ! Et chacun sait que les poules du couvent couvent, les mauvaises langues disant même que les religieuses se reproduisent en couvant.
 
== Règles de choix des descripteurs ==