« La documentation/Langages documentaires à structure combinatoire, thésaurus » : différence entre les versions

aucun résumé des modifications
(Page créée avec « {{Techniques documentaires}} Par sa fonction, un thésaurus transpose en langage documentaire standardisé le langage naturel utilisé dans les documents. Par sa structure,... »)
 
Aucun résumé des modifications
{{Techniques documentaires}}
 
 
== Définition ==
 
Par sa fonction, un thésaurus transpose en langage documentaire standardisé le langage naturel utilisé dans les documents. Par sa structure, c'est un dictionnaire de termes dotés de relations sémantiques, génériques ou hiérarchiques relevant d'un domaine particulier de la connaissance (sémantique : relatif à la signification, au sens).
 
Ne pas confondre la polysémie avec l'homonymie, qui concerne des mots de même prononciation mais de sens différents (par exemple : ceint, sein, saint, sain, seing). On connaît le gag classique du sot qui, sur son cheval, portait le sceau du roi dans un seau. Lorsque le cheval, effrayé, fit un saut tous les ??? se retrouvèrent par terre !
 
== Règles de choix des descripteurs ==
 
L'idéal serait de parvenir à une correspondance biunivoque entre descripteurs et concepts, c'est-à-dire un seul concept par descripteur et un seul descripteur par concept. Ce n'est pas si simple !
Les descripteurs sont choisis en observant des règles d'écriture précises :
 
* '''Formeforme substantive''' : on utilise AGRICULTURE et non AGRICOLE,
 
* '''Masculinmasculin''' quand les deux formes sont possibles : PHOTOCOPIEUR et non PHOTOCOPIEUSE,
 
* '''Singuliersingulier''', sauf quand seul le pluriel est utilisé, par exemple COORDONNÉES CARTÉSIENNES, ACIERS SPÉCIAUX, MATÉRIAUX COMPOSITES, ou quand le sens est différent au singulier et au pluriel : CISEAU et CISEAUX, OUÏE et OUÏES, RELIEF et RELIEFS,
 
* '''Formeforme développée''' et non abréviations : INSTITUT UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE et non IUT., SOCIÉTÉ D'INVESTISSEMENT À CAPITAL VARIABLE et non SICAV, sauf pour les sigles passés dans le langage courant : RADAR = Radio Detection And Ranging, LASER = Light Amplifier by Stimulated Emission of Radiations (l'équivalent français serait Amplificateur de Lumière par Émission Stimulée de Radiations = ALESR, à peu près imprononçable) ; qui peut traduire : CEDEX, ZAC, SIGDU, MEN, SEU, PTFE ? L'acronyme IAO peut être traduit, selon les documents où on le rencontre, par Ingénierie Assistée par Ordinateur ou Intégration (des circuits) Assistée par Ordinateur ; d'aucuns prétendent même qu'il s'agit de l'Informatique Assistée par Ordinateur...
 
* '''graphie la plus courante''' : CLÉ et non CLEF, TÉLÉPHÉRIQUE et non TÉLÉFÉRIQUE, mais il faut tirer au sort entre GRANIT et GRANITE !
 
* '''mot le plus courant''' : ORDINATEUR et non CALCULATEUR(TRICE), TUNGSTÈNE et non WOLFRAM, BÉRYLLIUM et non GLUCINIUM. Attention aux divers sabirs professionnels : TERRE = MISE À LA TERRE, VOLTAGE ( anglicisme) = TENSION ÉLECTRIQUE, SOFTWARE (anglais) = LOGICIEL. Attention aussi aux déviations du langage : ne pas employer TECHNOLOGIE, étude des techniques, des machines, à la place de TECHNIQUE, procédé méthodique pour faire une chose, ni NON-VOYANT pour AVEUGLE. Méfiance aussi avec les mots tombés plus ou moins en désuétude : un PULL-OVER A COL ROULÉ est tout simplement un CHANDAIL, le BROUILLARD GIVRANT des FRIMAS, etc. ''Il arrive que les mots changent de sens et les sens, de mots'', disait Eddie Constantine dans le film ''Alphaville'' de Jean-Luc GODARD (1965). Du coup, bien des spectateurs friands des aventures de Lemmy Caution se sont posé de graves questions existentielles !
* '''Masculin''' quand les deux formes sont possibles : PHOTOCOPIEUR et non PHOTOCOPIEUSE,
 
* '''élimination de la polysémie''' en précisant le terme utilisé : RÉSISTANCE (guerre) et RÉSISTANCE (électricité), SINUS (trigonométrie) et SINUS (anatomie), JOINT d'étanchéité, JOINT de transmission, ANALYSE chimique, ANALYSE des contraintes...
* '''Singulier''', sauf quand seul le pluriel est utilisé, par exemple COORDONNÉES CARTÉSIENNES, ACIERS SPÉCIAUX, MATÉRIAUX COMPOSITES, ou quand le sens est différent au singulier et au pluriel : CISEAU et CISEAUX, OUÏE et OUÏES, RELIEF et RELIEFS,
 
* '''dédoublement et utilisation de mots- outils''' : DESSALEMENT ou DÉSALINISATION ou encore DÉSALINATION peuvent se voir préférer ÉLIMINATION + SEL (deux mots). Élimination, comme gestion, évaluation, traitement... sont des mots-outils trop généraux pour être employés seuls. On les utilise en association avec un ou plusieurs autres descripteurs, par exemple :
* '''Forme développée''' et non abréviations : INSTITUT UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE et non IUT., SOCIÉTÉ D'INVESTISSEMENT À CAPITAL VARIABLE et non SICAV, sauf pour les sigles passés dans le langage courant : RADAR = Radio Detection And Ranging, LASER = Light Amplifier by Stimulated Emission of Radiations (l'équivalent français serait Amplificateur de Lumière par Émission Stimulée de Radiations = ALESR, à peu près imprononçable),
: GESTION + STOCK
: ÉVALUATION + NIVEAU
: TRAITEMENT + SURFACE
: ...