Différences entre les versions de « La documentation »

1 692 octets ajoutés ,  il y a 11 ans
:<math>g = \frac{P+S}{P+S+B+R} = \frac{P+S}{N} = \frac{\text{nombre total de documents pertinents}}{\text{nombre total de documents }}</math>
 
=== Amélioration des performances ===
 
Diverses techniques permettent d'affiner les résultats des recherches effectuées en combinant divers descripteurs.
{{En cours}}
 
* l''''autopostage''' consiste à adopter simultanément des descripteurs situés à divers niveaux de généralité et/ou de spécificité. Par exemple, le terme « trempe » peut être trop général pour la recherche en cours, on adoptera alors les descripteurs qui permettront de le préciser, comme « traitement thermique » ou « trempe superficielle ».
 
* la '''pondération''' : on affectera chaque descripteur d'un « poids » différent, 1, 2 ou 3 par exemple.
 
* le '''lien''' permet d'éviter les fausses combinaisons. par exemple, une recherche simultanée sur un ensemble de descripteurs tel que (bateau, transport, bois, FRANCE) peut permettre de retrouver des documents sont les titres pourraient être :
: (1) Transport du bois français par bateau,
: (2) Transport des bateaux français en bois,
: (3) Bateaux en bois français pour le transport,
: (4) Transport du bois vers la France en bateau,
: (5) etc.
 
La combinaison (1) sera notée [transport (A) - bateau (A) - bois (B) - FRANCE (B)].
 
=== Antidictionnaire ===
 
« Du », « par », « des », « en », « pour », « faire », « je », ... sont des '''mots vides''' utiles pour construire des phrases mais dénués de toute référence à un véritable contenu informatif. On les consigne dans un '''antidictionnaire'''. Les mots vides sont grosso modo ceux que l'on supprimait en écrivant un télégramme, d'où l'expression « style télégraphique » ; ils ne doivent en aucun cas être utilisés comme descripteurs, d'où la nécessité d'en dresser la liste.
 
== Bibliographie ==