Différences entre les versions de « La documentation »

462 octets ajoutés ,  il y a 11 ans
 
Tout cela n'inclut pas le temps passer à prêcher dans le désert, à s'auto-persuader que l'on n'est pas encore gâteux et à pousser un bon coup de gueule de temps a autres, histoire de faire savoir que décidément, trop c'est trop. On ne peut être documentaliste sans posséder ce que les autres appellent un mauvais caractère, mais dont on peut avoir la faiblesse de penser qu'il s'agit de caractère tout court. Que les plaignants se fassent une raison, on n'a pas encore trouvé le moyen de robotiser intégralement les chaînes documentaires. Malgré l'informatisation et l'interrogation en ligne, qui du reste ne favorisent guère les contacts humains, on ne peut pas encore se passer totalement des documentalistes {{sourire}} !
 
Ces différents travaux peuvent être rattachés à l'une ou l'autre des trois étapes fondamentales des processus documentaires, qui correspondent à :
* une '''fonction entrée''' (collecte des documents)
* une '''fonction traitement''' (indexation et catalogage)
* une '''fonction sortie''' (produits documentaires et diffusion)
 
Il s'agit là des trois maillons de ce qu'il est convenu d'appeler la « chaîne documentaire ».
 
== La fonction traitement ==