« Système politique du Royaume-Uni/Le monarque » : différence entre les versions

m (Révocation des modifications de 24.200.134.233 (Discussion) vers la dernière version de Esope)
Selon l'Acte d'établissement, les descendants protestants de Sophie, électrice et duchesse douairière de Hanovre (1630 - 1714) peuvent accéder au trône. En outre, l'individu doit être un enfant légitime d'un mariage légal. Selon l'Acte des mariages royaux de 1772, tous les descendants du roi George II doivent obtenir le consentement du monarque pour se marier (à l'exception du souverain lui-même et des descendants de princesses s'étant mariées dans des familles étrangères). Si le consentement n'est pas accordé, l'individu peut faire une déclaration d'intention de se marier en tout cas et peut contracter le mariage sauf si les deux chambres du Parlement en décident autrement.
 
Il y a ausi plusieurs restrictions d'ordre religieux : toute personne ne les remplissant pas est considérée comme « naturellement morte ». Seuls les protestants ne s'étant jamais mariés à un(e) « papiste » (c'est-à-dire à un(e) catholique) peuvent accéder au trône (il n'y a aucune interdiction de mariage avec des personnes d'autres religions). Le monarque doit être en communion complète avec l'Église d'Angleterre. Les serments de préserver les Églises d'Angleterre et d'Écosse, ainsi que la succession protestante, doivent être prêtés. Cependant, ces restrictions sont personnelles : un individu n'est pas écarté de la succession si l'un de ses ancètres n'a pas rempli ces conditions.ET ON EN TERMINE LA!!!
 
 
== Le rôle international ==
Utilisateur anonyme