Différences entre les versions de « Photographie/Appareils/Fonctions propres aux appareils numériques »

Les appareils les plus perfectionnés autorisent une mesure directe sur une teinte neutre de référence, qui peut être une surface blanche (un morceau de bristol, par exemple) ou grise placée autant que possible au niveau du sujet. L'appareil modifiera alors ses paramètres de façon que cette surface de couleur neutre fournisse une image également neutre et non bleutée, jaunâtre, rougeâtre ou verdâtre ...
 
Une [[charte de gris]] normalisée '''en bon état''' (les couleurs « passent » au fil du temps) donne des résultats encore plus précis. Il existe aussi des diffuseurs blancs qui se montent à la place d'un filtre ou même du bouchon d'objectif. Chercher « '''White Balance Lens Cap''' » ou pour du matériel plus sérieux « '''ExpoDisc''' » ou « '''ColorRight MAX''' ».
 
C'est bien évidemment le mode opératoire qu'il faut utiliser pour obtenir des couleurs aussi réalistes que possible, par exemple lors de la reproduction d'une œuvre d'art ou d'un document. Ceci dit, même si le procédé est plus contraignant que l'automatisme intégral, il mérite sans aucun doute d'être utilisé plus souvent en raison de qualité des images qu'il permet d'obtenir.