Différences entre versions de « Photographie/Entretien/Nettoyage des capteurs »

 
 
===Sont-ils efficaces===
 
Le plupart des appareils professionnels ne sont pas encore équipés de systèmes anti-poussières, il faut donc de relativiser l’importance de ce phénomène…
La plupart des poussières ne deviennent visibles que lorsque le diaphragme est très fermé, (ex ouverture 22) leur apparition étant relative à l’ouverture !
Une seconde question se pose maintenant : quelle proportion d'images réalisez-vous avec un diaph fermé au delà de f/11 ?
Après des vérifications et essayes: Ce que j’en retiens simplement, c’est que les dispositifs anti-poussière ne sont sans doute pas une solution miracle, la majorité du temps innéficace, gère assez bien les poussières du genre cill, non celle de statique et graisseux ou lourd.
Des dipositifs qui ne pèse pas lourd et qu’ils ne sauraient constituer un argument décisif dans le choix d’un boîtier.
Le dépôt de poussières sur le capteur ce n’est pas une calamité.
Il existe d'ailleurs de nombreux moyen de le prévenir, à commencer par cette recette surprenante qui est officieusement approuvée par les techniciens:
placez du rubanc collant « double face » sur les envers de vos bouchons d’objectifs et de boîtiers ! Les poussières s'y colleront au lieu d'aller sur le capteur... prenez grand soin de bien les placer, ne doit pas toucher aux lentilles.
(FL amateur Qc.CA.)
 
{{Ph Entretien}}
Utilisateur anonyme