Différences entre les versions de « Écrire en cirth/Angerthas Daeron »

précision
(création (encore du boulot))
 
(précision)
La réforme de Daeron est influencée en partie par la rigueur des tengwar de Fëanor. Elle se base sur des règles simples pour les modifications apportées aux sons :
 
*# un trait ajouté à une branche indique le [[:w:voisement|voisement]] de la consonne ;
*#* par ex. : [[Image:Certh 18.svg|18]] (k) → [[Image:Certh 19.svg|19]] (g)
*# l'inversion du ''certh'' indique la transformation en [[:w:consonne spirante|consonne spirante]] ;
*#* par ex. : [[Image:Certh 8.svg|8]] (t) → [[Image:Certh 10.svg|10]] (th)
*# une branche donnée, placée des deux côtés de la base, indique le [[:w:voisement|voisement]] et la [[:w:nasalisation|nasalisation]] de la consonne ;
*#* par ex. : [[Image:Certh 23.svg|23]] (kw) → [[Image:Certh 27.svg|27]] (ngw)
 
Ces règles entraînent la ré-attribution et la création de nouveaux caractères.
| 7 || [[Image:Certh 7.svg|7]] || mh || colspan="12" |
|}
 
La première colonne présente l'unique exception aux principes de Daeron : en effet, le ''m'' (un ''p'' nasalisé et voisé) aurait dû s'écrire, en suivant sa troisième règle, avec la rune n° 5 [[Image:Certh 5.svg|5]], c'est-à-dire la rune n° 1 [[Image:Certh 1.svg|1]] dont la branche a été reproduite des deux côtés de la base. Toutefois, le sindarin archaïque a besoin d'un signe afin de noter un ''m'' spirant (c'est-à-dire un ''mh''), et selon la deuxième règle de Daeron, il devrait s'agir du symétrique du signe pour le ''m'' normal ; or, la rune n° 5, retournée, est identique à elle-même. Il a donc été décidé d'attribuer le son ''m'' à la rune n° 6 [[Image:Certh 6.svg|6]], qui peut être retournée pour donner la n° 7 [[Image:Certh 7.svg|7]], cette dernière représentant donc le son ''mh''. Enfin, la rune n° 5, orpheline, se voit attribuer la valeur ''hw''.
 
=== Voyelles ===
28

modifications