« La documentation/Gestion d'un centre de documentation et d'information » : différence entre les versions

m
aucun résumé des modifications
(LiveRC : Révocation des modifications de 194.250.98.243; retour à la version de O. Morand)
mAucun résumé des modifications
L’expert de ce dispositif est le e-doc, appuyé par le chef d’établissement, les enseignants, CPE, parents d’élèves et dans une moindre mesure, les élèves.
 
Les pendants du dispositif visent à la gestion maîtrisée du centre documentaire : dresser des indicateurs de mesure (à l’aide du logiciel de gestion notamment), faire un état des lieux sur la nature du fonds, son adéquation / besoins pédagogiques, traitement de l’information (qualité, notices), qualification des supports, gestion des supports et des prêts, contraintes budgétaires et leur optimisation. la formation des publics : dispositifs programmés (séquences organisées ou libre), compétences à développer, savoirs et savoir-faire, TICE, fonctionnement d’un centre documentaire. Optimiser le pôle communication : évaluation, impact, veille documentaire, veille informationnelle, management du système d’information et du sytèmesystème documentaire, DSI, push and pull, benchmarking. Valoriser le centre documentaire : légitimer sa valeur ajoutée, valoriser son rôle stratégique / évolution des systèmes d’information et des TIC (déluge informationnel lié au web notamment), asseoir le rôle du e-doc comme expert de l’info-doc et éducateur-formateur aux méthodes de RD et de maîtrise de l’information multisupport.
 
Contraintes : état et fonctionnement du système éducatif français (on le dit en crise depuis de longues années maintenant...), lenteurs administratives, absence de projets documentaires dans certains établissements parce que non référents ou non légitimés.