« Grec ancien/Numération » : différence entre les versions

(→‎Particularités : divers)
Lorsque les textes ont été imprimés, et ce pour des contraintes typographiques principalement, le surlignement s'est mué en un signe unique — placé à droite des lettres numériques — ressemblant à un accent aigu. Ce signe, nommé κεραῖα, « ''corne'' ». De nombreux éditeurs ont confondu la κεραῖα avec l'accent aigu ou l'apostrophe, ce qui est sémantiquement incorrect.
 
Ainsi, le nombre 11 s’écrivait avec la κεραῖα ιαʹ. La κεραῖα est remplacée pour les nombres supérieurs à 999 par un autre caractère se plaçant à gauche, l’αριστερή κεραῖα, « ''corne placée à gauche'' » :comme ͵.on Parfois,l'a lesvu deuxplus κεραῖαhaut. sont employées conjointement.
 
Enfin, la lettre [[Grec ancien/Alphabet/Stigma|ϛ]] n'étant plus employée aujourd'hui, le chiffre 6 correspondant est très souvent remplacé par le digramme « στ » ou plus souvent la lettre ''sigma finale'' avec laquelle ''stigma'' se confond facilement (notamment dans les anciennes écriture onciales médiévales).