Différences entre versions de « Photographie/Les premiers pas »

aucun résumé de modification
|-
|}
 
 
== Ionisation ==
 
Au contact d'un solvant polaire, comme l'eau, les composés ioniques liquides, comme l'acide sulfurique ou solides comme la potasse ou le sel de cuisine, se dissocient en ions au cours d'un processus appelé ''solvatation''. Par exemple, la molécule de [[chlorure de sodium]] (NaCl) se dissocie en ions Na<sup>+</sup> et Cl<sup>–</sup>. L'ion Na<sup>+</sup> est appelé [[cation]] car il est attiré par la [[cathode]] (électrode négative) lors d'une [[électrolyse]] et l'ion Cl<sup>–</sup> est un [[anion]] qui est, lui, attiré par l'anode (électrode positive).
 
Le symbole Na<sup>+</sup> signifie que l'atome de [[sodium]] (Na, abréviation de ''natrium'') a perdu un [[électron]] et possède donc une charge positive tandis que le symbole Cl<sup>–</sup> signifie que l'atome de [[chlore]] a gagné un électron et possède donc une charge électrique négative.
 
 
La mesure de la conductivité électrique d'une solution ([[conductimétrie]]) permet d'estimer sa teneur globale en ions.
 
L'eau des [[océan]]s, qui constituent la plus importante réserve hydrique de la Terre, est riche en ions :
{| align=center border=1 cellpadding=9 cellspacing=0
|-----
| align=center colspan=11 | Concentration approximative des principaux ions dans l'eau de mer normale
|-----
| Ions || align=center | Cl<sup>–</sup> || align=center | Na<sup>+</sup> || align=center | SO<sub>4</sub><sup>2–</sup> || align=center | Mg<sup>2+</sup> || align=center | Ca<sup>2+</sup> || align=center | HCO<sub>3</sub><sup>–</sup> || align=center | Br<sup>–</sup> || align=center | CO<sub>3</sub><sup>2–</sup> || align=center | Sr<sup>2+</sup> || align=center | F<sup>–</sup>
|-----
| mg/l || align=center | 19000 || align=center | 11000 || align=center | 2700 || align=center | 1300 || align=center | 420 || align=center | 110 || align=center | 73 || align=center | 15 || align=center | 8,1 || align=center | 1,3
|}
 
=== Ionisation des gaz ===
 
Seules les molécules polaires, tels l'ammoniac ou le dioxyde de carbone, sont facilement ionisées dans l'eau. Les faibles concentrations constatées dans les eaux naturelles ne résultent que de la faible teneur de ces gaz dans l'atmosphère ([[loi de Henry]]). L'[[ionisation]] des gaz peut toutefois être réalisée grâce à :
 
* une [[température]] très élevée :
:La chaleur — typiquement plus de 10000 [[Kelvin|K]] — apporte l'énergie nécessaire à cette ionisation et produit un [[plasma]], [[gaz]] partiellement ou complètement ionisé. Constitué d'un mélange d'ions, chargés positivement, et d'électrons, négatifs, le plasma est dans son ensemble électriquement neutre. Le [[Soleil]] est un plasma.
 
* un [[rayonnement électromagnétique]] :
:L'ionisation radiative se produit sous l'action d'un rayonnement de courte longueur d'onde, dit ionisant, tels les [[rayons UV]] ou les [[rayons X]] : les gaz de la haute [[atmosphère]], l'[[ionosphère]], ionisés par le [[rayonnement solaire]], participent à la formation de couches réfléchissant les [[onde radio|ondes radio]] sur [[onde courte|ondes courtes]].
 
* un [[champ électrique]] intense :
:La torche à plasma, encore appelée ICP ([[spectrométrie]] d'émission à couplage inductif), est une technique qui utilise un [[plasma]], généré grâce à un intense champ électrique, pour vaporiser et ioniser les composés à analyser. Les éclairs sont un autre exemple d'ionisation électrique.
 
* un [[faisceau de particules]] :
:Les collisions entre les molécules gazeuses de l'ionosphère avec les particules solaires de haute énergie peuvent générer des [[aurore polaire|aurores polaires]].